S’unir pour l’achat local

Par 12:00 AM - 01 mai 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La copropriétaire de Menottes et Petits Pieds, Julie Poirier, s’est associée au Journal Le Manic pour lancer un cahier spécial sur l’achat local. «C’était une façon d’unir les marchands baie-comois en une même cause», soutient-elle.  

Johannie Michaud Gaudreault

Plusieurs campagnes ont été initiées afin de promouvoir les bienfaits d’acheter des produits de chez-nous. Mais celle lancée par l’entrepreneure baie-comoise est différente. «Je veux remercier les gens qui se soucient d’encourager les marchands locaux. La promotion se déroulera sur un an et pas seulement sur une courte période», dévoile Mme Poirier.

En effet, le guide publié dans la présente édition du Journal Le Manic pourra être présenté en magasin tout le mois de mai afin d’obtenir un rabais sur les achats effectués. Les 17 marchands participants étaient libres de choisir le rabais offert. À la suite de la transaction, le client se voit mettre un coupon à son nom pour un tirage qui aura lieu à la fin du mois, qui lui permet de gagner son rabais pendant une année. Un client sera choisi pour chaque commerçant.

S’unir pour la cause

Comme elle est présente régulièrement à son commerce, Julie Poirier entend de plus en plus des commentaires de clients avouant acheter sur Internet ou dans les grands centres. «Ils ne connaissent pas l’impact que ces démarches ont sur les commerçants de la ville. C’est pourquoi j’ai voulu trouver une solution pour remédier à la situation», affirme-t-elle.

Elle a commencé son initiative en approchant trois autres entrepreneurs locaux pour vérifier leur intérêt à prendre part au projet. «J’ai vu que les autres commerces étaient prêts à se serrer les coudes et c’est à ce moment que je me suis adressée à Simon Brisson du Journal Le Manic pour faire valoir mon idée», s’exclame Julie Poirier.

Le président des Éditions Nordiques, Simon Brisson, a immédiatement été emballé par le cahier spécial. «C’était une bonne façon de s’unir pour le soutien de l’achat local. Ce qui est important de se rappeler, c’est qu’il est possible de tout trouver à Baie-Comeau. Il faut que la population prenne l’habitude de demander aux commerçants s’ils peuvent commander ou se procurer les produits recherchés», déclare-t-il.

Selon la copropriétaire de Menotte et Petits Pieds, les gens sont de plus en plus conscients des impacts de l’achat en ligne sur les commerces locaux. «Il faut penser qu’en faisant des achats en boutique, ils ont la chance de compter sur une équipe spécialisée pour les diriger et pour leur offrir un service impeccable», estime Mme Poirier, qui est confiante du succès qu’obtiendra son projet.

Photo: La copropriétaire de Menotte et Petits Pieds, Julie Poirier, et le président des Éditions Nordiques, Simon Brisson, se sont associés afin de lancer un cahier spécial sur l’achat local.

Partager cet article