Rupture du chemin de la Scierie

Par 12:00 AM - 28 mai 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les utilisateurs du chemin de la Scierie des Outardes (SDO) sont aux prises avec une rupture importante au kilomètre 28, qui n’était toujours pas été réparée le 26 mai bien qu’elle ait été constatée il y a plusieurs semaines.

Gabriel Turpin-Crête

Le président de l’Association des utilisateurs du chemin de la SDO, Jean-René Martel, a confirmé que des mesures avaient été prises pour aplanir le terrain avec une pelle mécanique, mais que celles-ci ne pouvaient être que temporaires. Cette fois-ci, l’Association ne pourra assumer les coûts de réparation tant qu’elle n’aura pas obtenu l’assurance de la MRC Manicouagan que les sommes engagées seront comptabilisées en tant que contribution financière à l’entretien du chemin. L’année dernière, une situation similaire avait causé des maux de tête au conseil d’administration de l’Association, qui préfère cette fois jouer de prudence.

Des rubans et un tréteau ont été installés par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) afin d’assurer la sécurité de la population. La circulation devra se faire en alternance à cet endroit jusqu’à ce que l’entrave soit réparée. M. Martel affirme qu’il est possible d’y passer en véhicule à quatre roues motrices, mais que les roulottes et véhicules plus petits auront de la difficulté à emprunter la voie telle qu’elle est aménagée.

Photo: La route est coupée sur toute sa largeur au kilomètre 28 du chemin de la Scierie des Outardes. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a mis en place des rubans orange afin d’assurer la sécurité de la population. La profondeur de l'entrave est évaluée à 1,5 mètre par le MFFP. Des mesures ont été prises pour aplanir la pente, mais le président de l'Association des utilisateurs du chemin de la SDO, Jean-René Martel, confirme que le passage est difficile, même pour les véhicules à quatre roues motrices. (Courtoisie Association des utilisateurs du chemin de la SDO)

Partager cet article