Transport: Intercar ferme son terminus du secteur Est

Par 12:00 AM - 08 juillet 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’entreprise d’autobus Intercar, spécialisé dans le transport de personnes et de colis par autobus, a fermé son terminus du secteur Est, le 7 juillet.

Vincent Larin

Dimanche dernier, aux alentours de minuit, les passagers du trajet Québec-Baie-Comeau posaient pour la dernière fois le pied au terminus du secteur Est. À partir du 7 juillet, la bâtisse du boulevard LaSalle n’accueillera plus que des autobus vides et leurs conducteurs. L’ensemble des activités liées à la clientèle ainsi que le transport de colis se fera dorénavant dans le secteur Mingan au terminus situé dans le Petro-Canada du stationnement du Centre commercial Laflèche.

Victime de la diminution constante de sa clientèle, Intercar n’était plus en mesure de gérer deux points de chute qui desservaient relativement le même territoire, explique Josianne Simoneau, directrice du développement des affaires et de la mise en marché: «Il y a vraiment une diminution importante du nombre de passagers, alors on a dû faire un choix et Hauterive s’est imposé naturellement». La responsable justifie le choix de concentrer les activités dans le secteur Ouest par la présence du dépanneur Petro-Canada entre autres. L’offre de service y est plus grande, selon elle, et des agrandissements intérieurs en vue de réaménager le lave-auto en aire d’attente et l’ajout du Wi-Fi sont dans les plans pour rendre les lieux plus agréables. Ces travaux devraient être finis d’ici la fin juillet.

Excepté le gestionnaire du terminus du secteur Est, Josianne Simoneau croit qu’il n’y aura pas de perte d’emplois, étant donné que Pétro-Canada devra engager du personnel supplémentaire pour s’occuper de la clientèle, qui sera dès lors plus nombreuse. La responsable admet toutefois que Petro-Canada n’a pas l’obligation d’engager les employés mis à pied par Intercar.

Depuis plusieurs années, l’ensemble des réseaux d’autobus voyageurs est touché par une diminution constante de leur clientèle. Le covoiturage en serait la cause principale. Selon Josianne Simoneau, pour le moment, Intercar ne prévoit toutefois pas fermer d’autres terminus sur la ligne Québec-Sept-îles.

Photo : La bâtisse sise au 212 boulevard LaSalle appartient encore à Intercar et servira de garage aux autobus et de logement aux conducteurs. Toutefois, plus aucun service à la clientèle ne s’y fera.

Partager cet article