Ville Baie-Comeau : Hausse des tarifs des services

Par 12:00 AM - 27 janvier 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Ville de Baie-Comeau augmentera les tarifs d’inscription, d’admission et de location des locaux pour 2015.

Roxanne Simard

Lors de la séance du 19 janvier, le Conseil municipal a procédé à l’adoption des nouveaux tarifs de ses services, qui entreront en vigueur au cours de l’année 2015.

Les utilisateurs du Centre de ski Mont Ti-Basse verront une augmentation de 5 $ de leur billet de ski en journée, demi-journée et soirée, au printemps 2015. Pour la natation, les cours augmentent eux aussi de 5 $, mais c’est à partir de la session d’automne 2015 que les nouveaux prix seront instaurés.

Notons aussi l’inscription au conditionnement physique Opti-forme, qui passe de 100 à 130 $ et l’admission journalière aux piscines extérieures, qui augmente de un dollar pour les enfants et de deux dollars pour les adultes.

Les autres hausses visent les locations de salles et de locaux dans les arénas, centres communautaires, écoles, etc. et seront en place en juin 2015. Notons que des ajustements de tarifs ont lieu presque chaque année.

Le directeur général de la Ville, François Corriveau explique toutefois qu’il s’agit d’une hausse raisonnable qui fait suite à la recommandation du service des loisirs. «Nous avons regardé les prix ailleurs et la capacité de payer du citoyen, puis nous avons procédé à un ajustement. Nous sommes restés raisonnables dans cette augmentation», précise-t-il.

Priorité aux résidents

Afin de prioriser l’accès aux services à ses résidents, qui eux paient des taxes foncières, la Ville mettra en place des tarifs d’inscription spécifique aux non-résidents à l’automne 2015. Cette politique a été adoptée pour les cours de natation et pour les services dispensés par les organismes associés.

Pour la natation, un non-résident paiera de 15 à 30 dollars supplémentaires pour son inscription dans un cours préscolaire et entre 20 et 55 $ de plus pour le volet scolaire et adulte.

«La ville offre des subventions aux organismes associés pour que la population profite de services à moindre coût. Mais on se rend compte que les non-résidents profitent aussi de ces services. Nous avons donc modifié le règlement et les organismes devront charger plus cher aux gens de l’extérieur s’ils veulent avoir leur subvention», précise M. Corriveau.

Partager cet article