Grand Makushan: les motoneigistes accueillis en grand à Pessamit

Par 12:00 AM - 18 février 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La communauté de Pessamit avait préparé un accueil exceptionnel pour les 125 motoneigistes des clubs de Baie-Comeau, Ragueneau et Forestville, dans le cadre de la première édition du Grand Makushan, samedi dernier. Un pas de plus dans le rapprochement des peuples.

Roxanne Simard

Organisée par l’Association régionale des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord (ARCM), la cinquième édition de l’expédition Aventure OR Blanc a été marquée par la tenue de ce nouvel événement, qui deviendra sans aucun doute un incontournable.

Le Grand Makushan, qui signifie festin et grand rassemblement, a été mis en place afin de promouvoir l’accueil de touristes à Pessamit et surtout pour faire connaître la culture et les valeurs autochtones.

Après avoir découvert les sentiers et le village de Pessamit, les motoneigistes des clubs les Bolides de Ragueneau, Nord Neige de Forestville et L’AMMI de Baie-Comeau, se sont retrouvés au Centre communautaire Ka Mamuitunanut pour un diner.

Les visiteurs ont été accueillis par une dizaine d’artisans locaux et une dégustation de plats traditionnels. Lors du repas, une prestation de chant et de musique autochtone, ainsi que des vidéos sur la culture innue, ont aussi été présentés.

«J’ai été épaté par l’accueil des gens de Pessamit et on ne s’attendait pas à ça. On prépare déjà la deuxième édition et l’an prochain, les 14 clubs de l’association vont être invités. On veut que ça devienne un incontournable», précise Pascal Desbiens, président de l’ARCM.

Rapprochement

Pour l’occasion, le chef de Pessamit, René Simon, la présidente de la CRÉ Côte-Nord et mairesse de Forestville, Micheline Anctil, et le député de René-Lévesque, Marjolain Dufour, étaient présents.

«Cet événement se veut marquant parce que les relations entre les autochtones et les non autochtones n’ont pas toujours été roses sur la Côte-Nord, donc on se sert d’aujourd’hui pour faire un rapprochement et la promotion de notre relation. C’est une première pour nous et les motoneigistes et je souhaite personnellement marquer le début d’une relation qui va s’avérer fructueuse», a lancé René Simon lors de son discours.

De son côté, la présidente de la CRÉ Côte-Nord et mairesse de Forestville, Micheline Anctil, a souligné toute l’importance du développement des relations entre les peuples.

«Je suis très honorée de participer à cette activité qui permet de nous rapprocher et de fraterniser avec nos confrères Innus, avec qui nous avons le bonheur de partager ce magnifique territoire. […] je vous réitère toute l’importance que nous accordons au rapprochement entre les peuples nord-côtiers et les Innus», a-t-elle mentionné.

Initiative fructueuse

C’est le président du Club L’AMMI de Baie-Comeau, Harold Michaud, qui a lancé l’idée de passer par Pessamit lors des expéditions. «On est voisin et on passait toujours sans s’arrêter. J’ai donc lancé l’idée de faire une rencontre entre les clubs à cet endroit. C’est formidable d’avoir un événement comme ça pour se connaître», affirme-t-il.

Partager cet article