La traverse de Tadoussac vit des heures difficiles

Par 12:00 AM - 19 février 2015
Temps de lecture :

La traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine effectuera son exercice d’urgence annuel ce samedi 13 mai. Archives Le Manic

Baie-Comeau – La traverse Tadoussac-Baie-Ste-Catherine vient de connaître des heures difficiles. Si la nuit n’a pas été de tout repos, les choses se sont à nouveau compliquées en fin d’avant-midi.

Par Charlotte Paquet

Aucune traversée n’est offerte depuis 11 h 42, jeudi. Au moment  de mettre en ligne, un peu après 14 h, la situation prévalait toujours.

Selon la directrice des communications de la Société des traversiers du Québec (STQ), Maryse Brodeur, les conditions de glaces, jumelées à la marée baissante, rendent la navigation impossible. Au cours des dernières minutes, la file d’attente des véhicules atteignait le secteur de Pointe-Noire du côté de Baie-Ste-Catherine et l’Hôtel Georges à Tadoussac.

La STQ a informé tous ses partenaires de cette interruption de service prolongée, que ce soit le ministère des Transports, les maires concernés ou encore le Service des incendies de Tadoussac.

Mme Brodeur s’attend à ce que les conditions de navigation s’amélioreront à la marée montante, donc très bientôt.

Trouver refuge

Par ailleurs, le traversier en service la nuit dernière a dû se réfugier sur la rivière Saguenay pendant quatre heures, soit de minuit à 4 h 15, en raison des conditions de glaces et de vents. «Les manœuvres d’approche étaient impossibles», souligne encore Mme Brodeur.

Trois véhicules et un total de cinq passagers se trouvaient à bord. «Nos passagers ont été bien traités. On leur a offert du café», précise la porte-parole.

Photo:Courtoisie Hélène Grenier

 

 

 

Partager cet article