FIQ: pétition pour étendre la prime de rétention sur toute la Côte-Nord

Par 12:00 AM - 05 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) lance une pétition afin de maintenir l’actuelle prime de rétention de 8 % et l’étendre sur l’ensemble de la Côte-Nord.

Roxanne Simard

De passage à Baie-Comeau dans le cadre d’une tournée régionale, la présidente de la FIQ, Régine Laurent, a annoncé le lancement de la pétition. La Fédération veut empêcher l’abolition de la prime de rétention de 8 % pour les employés du secteur public de Sept-Îles et Port-Cartier, et souhaite l’étendre sur toute la région, en concordance avec la création du CISSS.

Selon Mme Laurent, cette prime représente entre 3 500 et 4 500 $ par année pour les professionnels en soins et son abolition nuirait fortement à l’attraction et à la rétention des travailleurs. «La prime est nécessaire pour assurer des services publics accessibles et pour maintenir des soins de santé sécuritaires et de qualité. […] On ne peut pas se payer le luxe de fragiliser le système de santé encore plus», explique-t-elle.

Cette pétition est d’ailleurs parrainée par le député de René-Lévesque et Whip en chef de l’opposition officielle, Marjolain Dufour, qui la déposera lui-même à l’Assemblée nationale. «Comment veut-on que les gens restent, habitent et travaillent sur la Côte-Nord si on ne fait rien pour les garder», lance M. Dufour.

Article complet à lire dans l'édition du 11 mars

Partager cet article