Un voyage de misère pour le Drakkar

Par 12:00 AM - 08 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Drakkar  a complété un voyage de misère dans l’ouest de la province, samedi après-midi, quand il s’est incliné par le pointage de 5-2 devant les Foreurs de Val-d’Or.

Sandro Célant

Victimes d’un troisième revers en trois jours en Abitibi, les Baie-Comois ont disputé leur meilleure partie du périple, mais ce fut loin d’être suffisant pour éviter ce balayage face à l’équipe de l’heure dans le circuit Courteau.

Auteurs d’un 11e gain consécutif, les Valdoriens ont alloué le premier but à leurs visiteurs, mais n’ont pas tardé à revenir en force, en fin de première période, par l’entremise de leur capitaine Pierre-Maxime Poudrier.

Le numéro 72 a d’abord créé l’égalité à un partout, en avantage numérique, avant d’enchaîner avec son 27e filet de la campagne alors qu’il ne restait que 37 secondes à écouler à l’engagement initial.

Le Tchèque Jan Mandat a doublé l’avance des siens au début du deuxième tiers et les locaux ont conservé leur avance jusqu’à la toute fin face à des adversaires décimés par les blessures et les suspensions.

Le 10 et le 63

Privé de deux éléments clés, Jérémy Grégoire (blessé) et Frédéric Gamelin (fracture à un doigt), le Drakkar a disputé ce troisième duel en moins de 48 heures avec seulement 15 joueurs et deux gardiens de but en uniforme.

«La commande n’était pas facile. Le mandat était de garder les choses simples et les gars l’ont bien exécuté en début de partie. Nous avons éprouvé des ennuis pendant une couple de minutes en première et ils en ont vite profité», a commenté l’entraîneur-chef Marco Pietroniro.

Limités à un seul but en sept jeux de puissance, les matelots du navire n’ont pas su être opportunistes aux bons moments. «Nous étions encore dans le coup en fin de partie, mais une mauvaise punition (Vaclav Karabacek), a brisé notre séquence», a ajouté Pietroniro, qui a tout de même louangé la performance de son gardien numéro un.

Anthony Beauregard et Anthony Richard (son 40e) ont complété le pointage pour les vainqueurs, qui ont testé Philippe Cadorette à 37 occasions. Nicolas Leblond et Dmitry Ambrozheichik ont sonné la riposte face à Keven Bouchard.

En vitesse

Ce deuxième triomphe en moins de 24 heures a permis aux Foreurs de rejoindre et même dépasser le Drakkar au 5e rang du classement général…Les deux équipes ont le même nombre de points (74), mais la troupe de Mario Durocher a disputé une partie de moins…Victimes d’un 7e revers de suite à l’étranger, le Drakkar a été limité à trois petits buts tout en accordant 19 à leurs rivaux lors de ce périple à oublier…

Partager cet article