Marc Fortin et Johanne Savard seront à la tête du CISSS

Par 12:00 AM - 16 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le choix du nouveau président-directeur général du futur Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, s’est arrêté sur Marc Fortin, ancien directeur général du centre hospitalier de Baie-Comeau.

Roxanne Simard

La première étape de la mise en œuvre du futur CISSS vient d’être mise en place avec les nominations de Marc Fortin, à titre de PDG, et de Johanne Savard, au poste de PDG adjointe. Annoncées respectivement les 12 et 13 mars par le ministre Gaétan Barrette, ces nominations prendront effet le 1er avril.

Président-directeur général de l’Agence de santé et des services sociaux des Laurentides depuis 2009, Marc Fortin possède plusieurs années d’expérience dans le domaine de la santé, entre autres pour avoir œuvré comme directeur général du Centre de santé et des services sociaux d’Ahuntsic et Montréal-Nord.

Il s’agit là d’un retour sur la Côte-Nord pour Marc Fortin, qui a dirigé le centre hospitalier de Baie-Comeau de 1997 à 2002.

«Nul doute qu'avec ses compétences remarquables et sa grande expérience en gestion, monsieur Fortin saura relever les défis importants auxquels il est appelé à faire face dans ce contexte de changements majeurs au sein du réseau de la santé et des services sociaux», a exprimé le ministre Barrette par voie de communiqué.

Rappelons que le premier appel de candidature n’avait pas permis de trouver de candidat pour ce poste, amenant la nomination d’Ivo Di Piazza comme PDG par intérim, pour une durée qui aura finalement été d’une semaine.

PDG Adjointe

Quant au poste de présidente-directrice adjointe, celui-ci sera occupé par Johanne Savard, directrice régionale des ressources financières matérielles et du développement nordique à l’ASSS de la Côte-Nord depuis un an.

Mme Savard a exercé le rôle de directrice des immobilisations, des services préhospitaliers d’urgence et de l’optimisation de 2010 à 2014.

Selon le ministre, son expérience comme gestionnaire et sa connaissance du domaine de la santé font d’elle la candidate idéale pour assurer le soutien nécessaire au futur PDG.

Partager cet article