La Caisse de Baie-Comeau et les motoneigistes inaugurent une nouvelle traverse

Par 12:00 AM - 13 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Caisse populaire Desjardins de Baie-Comeau et l’Association des motoneigistes Manicouagan (AMMI) ont procédé, jeudi, à l’inauguration officielle d’une nouvelle traverse de motoneige reliant les côtés sud et nord du boulevard La Salle, sur un terrain appartenant à l’institution financière.

Charlotte Paquet

Le maire de Baie-Comeau, Claude Martel, a participé à l’événement, lui qui, à la séance du conseil municipale de février, avait été interpellé par des motoneigistes réclamant une plus grande souplesse concernant la circulation dans les limites de la ville.

La nouvelle traverse, accessible depuis le début de la saison 2014-2015, permet de traverser le boulevard La Salle à partir du Gaz-bar André Gagnon jusqu’à la caisse pop. Elle ouvre une porte de plus à différents commerces situés plus à l’est sur le boulevard. Les motoneigistes peuvent dorénavant se rendre jusqu’au  Couche-Tard ou encore au restaurant Les 3 Barils. C’est un plus pour les adeptes de la région, mais aussi pour les touristes.

L’AMMI travaille sur ce dossier depuis deux ans, après que le prolongement de la voie ferrée de la Société du port ferroviaire de Baie-Comeau ait entraîné diverses problématiques pour le sentier local. À l’été 2014, une demande officielle a été acheminée à la Caisse populaire Desjardins de Baie-Comeau pour l’aménagement de la traverse et le droit de passage nécessaire.

Avant de donner son aval, l’institution a évidemment étudié le dossier. «Le conseil d’administration a analysé les pour et les contre afin de s’assurer qu’on n’était pas en danger non plus», a souligné la directrice générale par intérim, Christine Turcotte, lors de la cérémonie d’inauguration. Il faut dire que la traverse est très près d’une partie du stationnement.

Selon Mme Turcotte, l’entente intervenue avec l’AMMI constitue ni plus ni moins qu’un geste d’intercoopération dans la lignée même des valeurs coopératives de Desjardins. «La coopération et la solidarité sont importantes dans une situation économique comme celle d’aujourd’hui. Si tout le monde comprenait ça, la situation serait sûrement meilleure», a d’ailleurs ajouté la directrice générale, devant plusieurs motoneigistes et représentants de la caisse.

Du côté de l’AMMI, Harold Michaud n’a pas manqué de souligner que la nouvelle traverse avait aussi l’avantage de rendre accessible la caisse pop, qui, maintenant, se retrouve d’ailleurs bien identifiée sur la carte des sentiers de la Fédération des clubs de motoneige du Québec.

Fait à noter, pas moins de huit droits de passage ont dû être obtenus pour réaliser la nouvelle traverse.

Partager cet article