La Vallée des Roseaux amasse 358 000 $

Par 12:00 AM - 26 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Vallée des Roseaux a clos sa campagne de financement 2014-2015 avec une récolte de 358 000 $. Les deux coprésidents d’honneur, les frères Alain et Didier Ouellet, n’ont pu atteindre leur objectif de 400 000 $, mais demeurent fiers du montant amassé en raison de la conjoncture économique très difficile.

Charlotte Paquet

En un an, la récolte a diminué de 96 000 $, mais il faut dire que 2013-2014 a été une année particulière. En effet, elle a coïncidé avec le 25e anniversaire d’existence de La Vallée des Roseaux, en plus d’être marquée par son déménagement. Rappelons que la campagne de financement de 2012 avait permis de recueillir 345 233 $.

Intervenant à titre de porte-parole du duo de présidents d’honneur, Alain Ouellet, qui est directeur général de la Commission scolaire de l’Estuaire, a reconnu que la sollicitation avait été difficile, notamment dans certaines entreprises qui peinaient justement à garder en poste tous leurs employés ou qui venaient même d’en licencier. Ces dirigeants-là sont prêts à donner, mais ils attendent une reprise de l’économie, a-t-il précisé.

Les frères Ouellet retiennent de leur expérience son côté humain. Ils ont été à même de constater l’ampleur de la tâche de ceux qui se dévouent à La Vallée des Roseaux. «En travaillant sur le terrain, nous avons récolté des témoignages de familles, de proches et de personnes malades qui permettent encore une fois de prouver le bien-fondé d’une ressource de soins palliatifs comme La Vallée des Roseaux», a souligné M. Ouellet.

Lors du dévoilement du résultat de la dernière campagne, les coprésidents d’honneur ont beaucoup insisté sur l’importance d’assurer le maintien des précieux services de l’organisme. «La Vallée des Roseaux, c’est extrêmement important. Les services qu’on donne ne connaissent pas l’austérité. Cette cause-là, il faut la poursuivre. Il ne faut surtout pas abandonner», a lancé Alain Ouellet.

Campagne 2015-2016

Si le rideau tombe sur la campagne 2014-2015, il se lève pour la prochaine, sous la présidence d’honneur de Nancy Leblanc, avocate et présidente de la Chambre de commerce de Manicouagan. Cette levée de fonds, elle la tient sur le thème «Parce qu’il faut plus que des mots…»

Mme Leblanc, qui en est à sa première expérience comme présidente d’honneur d’une campagne de financement, met la barre à 350 000 $. Avec la direction de La Vallée des Roseaux, ses administrateurs et ses bénévoles, elle a confiance d’atteindre sa cible.

«Le contexte économique est difficile présentement, sauf que je vois la campagne définitivement comme un défi», indique Mme Leblanc. Pour elle, l’important est de ne pas perdre les acquis et de trouver de nouvelles idées de financement.

Nouveaux services

En un an et demi, La Vallée des Roseaux a vécu bien des changements. Elle a quitté la rue Pie-XII pour un nouveau bâtiment sur le boulevard Laflèche et a intégré des services d’hôtellerie et de centre de jour.

Si de plus en plus de personnes profitent du service d’hôtellerie, principalement celles de la Haute-Côte-Nord en traitement à Baie-Comeau, le centre de jour, lui, pourrait être plus couru.

Le taux d’occupation des sept lits de soins palliatifs dépasse les 90 %. «Une personne part et une autre arrive», a souligné la directrice générale de la maison, Danielle Minguy.

 

Photo: Sous la coprésidence d’honneur des frères Didier et Alain Ouellet, la campagne de financement 2014 de La Vallée des Roseaux a permis d’amasser 358 000 $. Ils sont accompagnés du président et de la directrice générale de l’organisme, Dany Belzile et Danielle Minguy.

 

 

Partager cet article