Rodrigue Simard et Josée Girard joignent l’Ordre de Baie-Comeau

Par 12:00 AM - 28 mai 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau ­– «Vos actions pavent la voie à la relève sportive et culturelle. Au nom du conseil municipal, merci, merci et 1000 fois merci d’être une source d’inspiration», s’est exclamé le maire Claude Martel, mercredi, en accueillant Rodrigue Simard et Josée Girard au sein de l’Ordre de Baie-Comeau.

Charlotte Paquet

L’homme de sport et la femme de théâtre ont été retenus dans les deux catégories récompensées en 2015, soit sport et plein air et culture. Ils viennent rejoindre 10 autres citoyens émérites qui ont, chacun à leur façon, marqué Baie-Comeau de façon exceptionnelle. Une cérémonie protocolaire en présence de leurs familles et amis a été tenue à l’Hôtel de ville pour souligner ce grand moment. Les faits d’armes à l’origine de leur arrivée au sein de l’Ordre de Baie-Comeau ont été soulignés par des proches.

Comme l’a précisé Pierre LeBreux, de l’Unité régionale loisir et sport Côte-Nord (URLS), Rodrigue Simard a eu un impact majeur dans le sport amateur en région. Il a été chef de mission de la délégation de la Côte-Nord de 1968 à 1997, en plus d’avoir initié la Fondation loisir Côte-Nord, qui remet à tous les ans des bourses à des jeunes athlètes.

Après avoir entendu sa fille Line lui exprimer toute la fierté de la famille d’avoir un père et un grand-père tel que lui, Rodrigue Simard a pris à son tour la parole pour remercier ses proches, les gens qui ont appuyé sa candidature et la Ville de Baie-Comeau. «Ça m’a fait chaud au cœur. Merci du fond du cœur», a-t-il lancé. Au début de son allocution, il avait fait bien rire l’assistance en soulignant avoir cru à une augmentation de taxes en apercevant le logo de la Ville de Baie-Comeau sur l’enveloppe à l’intérieur de laquelle il a plutôt appris la bonne nouvelle.

Quel parcours!

Les principales étapes du parcours incroyable de Josée Girard sur la scène culturelle ont été mentionnées par son conjoint et complice professionnel, Jean-Claude Rochette. Comme il fallait s’y attendre, cet hommage touchant a été rendu sur un ton théâtral.

Quelle feuille de route impressionnante possède la nouvelle membre de l’Ordre de Baie-Comeau, reconnue comme une femme de théâtre aux «incommensurables projets». En 2008, elle a notamment pris les rênes et redonné de la vigueur à la troupe La Chant’Amuse, avant qu’elle ne devienne Espace K Théâtre.

Installée à Baie-Comeau depuis 1994, Josée Girard s’est dite honorée et émue de voir sa candidature retenue. Elle a promis au maire Claude Martel que sa contribution se poursuivrait.

Pendant 25 ans

L’Ordre de Baie-Comeau a été institué en 2012, à l’occasion du 75e anniversaire de fondation de la ville de Baie-Comeau. Six personnes ont été intronisées lors de la première année. L’ex-premier ministre du Canada et originaire de Baie-Comeau, Brian Mulroney, est devenu le premier membre. À ses côtés, il y avait aussi les Paul Brisson (économique), feue Emma Duncan-Kerr (communautaire et humanitaire), Pierre Rocque (sportif et plein air), Claire Du Sablon (culturel) et Ginette Côté (éducationnel).

Depuis 2013 et pour les 25 années suivantes, deux nouveaux membres s’ajoutent annuellement dans autant de catégories. Il y a deux ans, l’honneur est revenu à feu Donat Bouchard  (environnemental et scientifique) et Danielle Duguay (éducationnel). En 2014, ce fut au tour de Marc Lefebvre (économique) et Dany Belzile (communautaire et humanitaire) de rejoindre l’Ordre de Baie-Comeau.

Partager cet article