Naissance d’un partenariat d’affaires entre Pessamit et Résolu

Par 12:00 AM - 03 juin 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Un protocole d’entente historique vient d’être conclu entre le Conseil des Innus de Pessamit et Produits forestiers Résolu (PFR), concernant l’exploitation forestière du Nitassinan, parallèlement au développement économique de la communauté.

Roxanne Simard

Intitulé Un équilibre entre protection du Nitassinan et développement économique, ce protocole de coopération visant à favoriser le développement socioéconomique de Pessamit devait être signé aujourd’hui (3 juin) à Pessamit entre le chef des Innus de Pessamit, René Simon et Richard Garneau, président et chef de direction de PFR.

L’approvisionnement en fibre des usines de PFR sur la Côte-Nord étant très difficile, l’exploitation du Nitassinan garantit à la compagnie l’accès à une fibre de qualité. De plus, puisque ce territoire est affecté par une épidémie de tordeuse des bourgeons de l’épinette, la récolte de ces arbres permet d’éviter la perte de la ressource tout en permettant le renouvellement de la forêt.

«Nous souhaitons instaurer avec Pessamit un véritable partenariat d’affaires qui va profiter non seulement à l’économie de la communauté, mais également assurer un approvisionnement en fibre de bois de qualité pour nos usines de la Côte-Nord, et ce, dans le respect des principes de développement durable», précise Richard Garneau.

Emplois et investissements

Par cette entente, le conseil des Innus a comme intention de favoriser la création d’emploi et la mise en place d’entreprises innues, tout en ayant comme priorité la protection de la culture et des activités ancestrales sur le Nitassinan. C’est pourquoi l’entente prévoit le recrutement, la formation et l’embauche de main-d’œuvre innue, ainsi que des investissements dans des entreprises innues.

Selon PFR, des dizaines d’emplois seront disponibles en ce qui a trait aux activités d’aménagement forestier et aux opérations à la suite de départs à la retraite. Ceux-ci pourraient donc être offerts aux membres de la communauté de Pessamit à court et à moyen termes.

Protection du territoire

Même si le conseil des Innus souhaite mettre en place les structures nécessaires afin de collaborer à la mise en valeur des ressources naturelles sur le Nitassinan, René Simon a été très clair concernant l’importance d’utiliser les meilleures pratiques industrielles.  

«Nous ne le ferons pas à n’importe quelle condition. L’article 6 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier prévoit que "La prise en compte des intérêts, des valeurs et des besoins des communautés autochtones présentes sur les territoires forestiers fait partie intégrante de l’aménagement durable des forêts."», a-t-il exprimé.  

Notons qu’un canal d’échanges et de dialogues sera aussi créé afin de permettre à la communauté de Pessamit d’exprimer ses préoccupations ou solutions si les activités industrielles viennent à nuire aux pratiques traditionnelles.

Partager cet article