Frédéric Simard cuisine à la télé

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 08 avril 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Un Baie-Comois d’origine participera à l’émission Un souper presque parfait, la semaine prochaine, sur la chaîne V. Frédéric Simard, dont les parents résident toujours à Baie-Comeau, tentera d’impressionner ses quatre convives avec son menu trois services.

Un souper presque parfait, pour ceux qui ignorent la formule, met en présence cinq inconnus passionnés de cuisine qui se reçoivent mutuellement et s’évaluent du lundi au vendredi. Frédéric Simard accueillera les quatre autres participants chez lui le mercredi. Il leur concoctera trois mets de son cru à 100 %.

« Tu as deux heures pour préparer le repas dans l’après-midi. Les gens sonnent à 18 h et tu as 10 minutes pour chaque service », explique l’homme d’affaires qui adore particulièrement faire la cuisine.

Dans l’espoir d’épater ses convives et de récolter de précieux points, Frédéric Simard leur servira en entrée sa salade Hanoï, une salade au homard asiatique. Comme plat principal, il misera sur un filet mignon de veau de Charlevoix. Finalement, comme dessert, il a choisi sa tarte de la Floride, une tarde à la lime des Keys, explique-t-il.

Ses motivations

Interrogé sur ses motivations à vouloir participer à l’émission, l’ancien Baie-Comois explique qu’il l’a fait pour montrer à ses deux enfants de sept et de huit ans qu’il ne faut pas avoir peur de foncer dans la vie. C’est d’ailleurs son petit garçon qui l’a pour ainsi dire porté à s’inscrire en commentant l’émission télévisée qu’il regardait.

« Quand j’ai posé ma candidature, je ne pensais pas qu’on allait m’appeler », avoue celui qui prononce des conférences ici et là en Amérique du Nord, notamment sur la performance en affaires et la gestion du succès. Il voit aussi dans sa participation à une occasion de tester ses talents en cuisine. Les émissions de la semaine du 11 avril ont été tournées en octobre 2015.

Fait à noter, il est fort possible que l’on revoit Frédéric Simard comme participant de l’émission , à Radio-Canada, dans les prochains mois.

Partager cet article