Élection partielle dans le quartier La Chasse : les candidats s’expriment

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Élection partielle dans le quartier La Chasse : les candidats s’expriment

Les électeurs du quartier La Chasse à Baie-Comeau seront appelés aux urnes le dimanche 15 mai, dans le cadre d’une élection partielle rendue nécessaire par le départ de l’ex-conseillère Karine Otis. Quatre candidats sont dans la course pour l’obtention d’un siège au conseil municipal. Il s’agit de Kathya Maloney, Yves Montigny, Dave Savard et Jean-François Gagnon. Le journal Le Manic leur donne aujourd’hui la parole, et ce, à quelques jours du vote par anticipation du dimanche 8 mai, au centre Henry-Leonard.

Kathya Maloney

Âge : 42 ans
Emploi : Directrice générale au Centre de bénévolat Manicouagan
Famille : Mariée à Yanick Barbeau et mère de deux enfants.

 1 – Qui êtes-vous?  
Je m’appelle Kathya Maloney, je suis née à Baie-Comeau. Je suis impliquée depuis toujours dans ma communauté. J’ai travaillé bénévolement dans le service de voyages pour les étudiants lors de mes études au collégial. Je me suis toujours engagée comme bénévole dès que mes enfants ont été en âge de faire du sport et d’aller à l’école. Voici plusieurs implications : présidente du comité de parents; commissaire scolaire depuis 2013; présidente du conseil d’établissement de l’école Boisvert depuis 2013; présidente de la Table locale de concertation des aînés de la Manicouagan depuis 2013; je fais partie de plusieurs conseils d’administration en milieu communautaire.

2 – Pourquoi être candidate dans le secteur La Chasse?
Je veux prouver à tous que je serai la mieux placée pour répondre aux besoins des citoyens. Laissons le maire faire sa « job » politique et moi être présente et à l’écoute des résidents du quartier.  Être la « courroie de transmission » entre le conseil de ville, mais aussi vers nos citoyens sera une de mes priorités. Il faut les écouter, mais aussi, bien les représenter et c’est pour ça que je vais faire des rencontres physiques tous les mois, ce qui va me permettre de toujours bien les représenter lors des rencontres mensuelles de la ville.

3 – Quels grands constats faites-vous de la réalité du quartier?
Plusieurs disent n’avoir aucune idée des décisions prises par nos élus. Comment un élu peut-il transmettre les idées de ses citoyens s’ils n’ont pas été consultés. Le parc de roulotte est aussi problématique avec les taxes qu’ils doivent payer. Je me pencherai sur cette question. Bien sûr, le déneigement a aussi été beaucoup discuté. Je crois que si des discussions entre l’élu et les citoyens étaient tenues, les frustrations seraient moins grandes et des solutions sortiraient de ces rencontres. Les citoyens qui m’ont interpellée me disaient qu’ils n’étaient pas contre certaines décisions mais ils me demandaient le « pourquoi ».

4 – Élaborez sur vos engagements?
Instaurer des rencontres physiques pour permettre aux résidents d’exprimer leurs points de vue et leurs idées concernant leur milieu de vie. Je serai disponible et ouverte à leurs commentaires. Créer une page Facebook pour le quartier qui me permettra de connaître, en temps réel, les demandes, les commentaires constructifs et les préoccupations. Organiser une fête de quartier pour célébrer l’implication citoyenne et favoriser les rencontres entre les voisins et les familles.

5 – Pourquoi voter pour vous?
Citoyens, citoyennes du quartier LaChasse, je désire être VOTRE porte-parole au conseil de ville de Baie-Comeau pour améliorer votre vie de quartier. Déjà très impliquée dans la communauté, je souhaite poursuivre ma mission d’engagement en tant que conseillère municipale. Je suis une fille de terrain et je serai présente pour vous! Discuter et échanger avec vous sur les enjeux importants à la Ville de Baie-Comeau. Apprendre à vous connaître pour mieux comprendre et défendre les dossiers qui vous tiennent à cœur. N’ayez crainte, si je suis élue, je me présenterai dans le même quartier aux prochaines élections. Je ne vous abandonnerai pas une fois le lien de confiance établi!


Dave Savard

Âge: 43 ans
Emploi : Professeur de philosophie au Cégep de Baie-Comeau
Famille : Père de deux enfants

1 – Qui êtes-vous?
Natif du quartier La Chasse, j’ai fait mes études secondaires à la polyvalente des Baies. Ensuite, je me suis enrôlé dans les Forces armées canadiennes. Après mon service militaire, je suis retourné aux études et je suis, aujourd’hui, détenteur d’un doctorat en philosophie politique et sociale. En fait, ma thèse de doctorat a été rédigée ici à Baie-Comeau lorsque j’habitais sur l’avenue Garneau. Chose dont je suis particulièrement fier, c’est le fait d’avoir effectué un retour aux études tout en étant père monoparental. Donc, je suis quelqu’un d’audacieux, de cœur et capable de persévérance.

2 – Pourquoi être candidat dans le secteur La Chasse?
C’est là où j’ai grandi. Là où je me suis fait mes premiers amis. Déjà, tout jeune, je participais à la vie active de mon quartier. En fait, j’étais impliqué dans des activités de financement pour le hockey et la crosse. J’avais fait du porte-à-porte afin de recueillir des dons. Ce ne sont pour moi que de bons souvenirs! Chose importante, je me souviens des gens du quartier. Beaucoup y résident encore aujourd’hui. Ils sont toujours aussi accueillants. C’est ce que l’on pourrait appeler une certaine forme de patrimoine. Il y a, dans La Chasse, une réelle qualité de vie et je suis fier d’être natif et candidat dans ce secteur.

3 – Quels grands constats faites-vous de la réalité du quartier?
Après de nombreuses discussions avec les gens du quartier, je constate qu’il y a une volonté de faciliter les déplacements à pied et à vélo, tout en ralentissant la circulation dans les rues résidentielles. Pouvons-nous penser à un plan pour favoriser les transports actifs, c’est-à-dire toute forme de transport où l’énergie est fournie par l’être humain? Le but est simple, créer un milieu de vie sain pour les familles. Ensuite, la création d’un comité de quartier qui pourrait travailler sur divers autres projets. En voici quelques exemples : plus de transparence et de respect des citoyens avec l’aide de consultation citoyenne; la réfection de certaines avenues du quartier; une plus grande compréhension citoyenne des taxes municipales afin de savoir si certaines dépenses de la Ville sont toujours justifiées; et bien d’autres.

4 – Élaborez sur vos engagements?
Devenir conseiller municipal dans le quartier La Chasse serait pour moi un immense honneur mais également une très grande responsabilité. À mes yeux, l’engagement principal d’un conseiller municipal est celui qui permet d’être à l’écoute et d’agir au plus près des réalités du quotidien des citoyens.

5 – Pourquoi voter pour vous?
Ces expériences, cette envie d’agir, je veux les mettre au service du quartier La Chasse à titre de conseiller municipal. Je crois sincèrement en la communauté puisque, lorsque des gens se donnent un même but, un même objectif, il y a parfois des miracles qui se produisent. C’est ce que j’aimerais faire pour et avec les gens du quartier La Chasse. Enfin, être conseiller municipal me permet d’étendre mon action à l’échelle de notre communauté et d’agir, avec vous et pour vous, directement sur ses destinées.


Yves Montigny

Âge : 45 ans
Emploi : Conseiller pédagogique
Famille : Conjoint de Marie-Josée Arsenault et papa d’une fille de 14 ans.

1 – Qui êtes-vous?
Natif de Baie-Comeau qui est « tatouée sur mon cœur », ma personnalité dynamique incite les gens de tous âges à se joindre à moi, à la cause du développement économique du quartier, de Baie-Comeau et de la Manicouagan. Je suis un bénévole impliqué et je me décris comme un homme d’économie, un homme de politique, un homme de culture, un homme de tourisme, un homme d’entrepreneuriat et je suis surtout un homme de famille et de relations. Depuis près de 30 ans, je suis un leader. Les projets dans lesquels je m’investis ont tous eu une croissance majeure.

2 – Pourquoi être candidat dans le secteur La Chasse?
Le quartier Lachasse est un quartier qui se démarque par sa diversité: familles, retraités, jeunes couples, célibataires et commerçants. Avec l’économie, il importe de s’occuper de l’attraction et de la rétention de sa population. La vitalité du quartier est prioritaire ainsi que sa sécurité. Je suis convaincu que La Chasse mérite une plus grande part des investissements municipaux.
Comme j’ai acheté la maison de mes grands-parents pour vivre avec eux, je crois en la famille. La Chasse est pour moi un choix de passion puisque c’est le quartier qui représente l’avenir familial et commercial. Mon historique de réalisations prouve ma capacité à les représenter concrètement en étant présent.

3 – Quels grands constats faites-vous de la réalité du quartier?
À la suite de mes rencontres avec les citoyens, je suis d’avis qu’ils ont raison de se préoccuper des services offerts aux jeunes familles du quartier. Nous avons une ville magnifique et nous avons un quartier formidable où le développement des enfants doit être notre principale motivation. Il faut vitaliser ce quartier de la famille. En ce sens, je m’engage à travailler au réaménagement du parc pour enfants au coin des avenues Parent et Damase-Potvin. De plus, même si les gens croient en la vigilance au niveau des finances de la ville, ils souhaitent un meilleur entretien des services publics.

4 – Élaborez sur vos engagements?
J’ai trois grandes priorités: 1- Favoriser l’attraction et la rétention de la population dans le quartier La Chasse. Un quartier vitalisé est un quartier dynamique et en santé économique. 2- La vitalité et le développement des commerces du quartier sont aussi essentiels à notre qualité de vie citoyenne.  3- Effectuer un changement au niveau du déneigement – et c’est une évidence – par surcroît dans les parcs de maisons mobiles. J’ai bien entendu les préoccupations des résidents de ce quartier. En plus de m’engager à faire revoir les pratiques de déneigement, je crois qu’il est temps de prioriser l’entretien des rues du quartier.

5 – Pourquoi voter pour vous?
Je suis un homme de vision et d’implications. Nous devons arrêter d’attendre uniquement la croissance des grandes compagnies. Nous devons investir dans des projets entrepreneuriaux d’ici et faire confiance à des projets locaux prometteurs pour stimuler l’économie. J’ai les compétences et l’expérience pour assurer notre développement. Nous avons besoin d’un leader positif  pour assurer le développement de notre quartier et de notre municipalité.
Je suis cette personne. Développons l’économie de la Manicouagan. Entre 2009 et 2014, la Manicouagan a perdu 7,1% de sa population. Il est temps d’agir!


Jean-François Gagnon

Âge : 51 ans
Emploi : Travailleur autonome (inspecteur en bâtiment)
Statut : Marié et père de deux garçons.

1 – Qui êtes-vous?
Jean-François Gagnon, natif de Matane mais je demeure à Baie-Comeau depuis 26 ans. Propriétaire d’une maison dans le quartier La Chasse depuis 21 ans. J’ai commencé à travailler à Baie-Comeau en 1990 comme technicien de chantier pour Laboratoire B-Sol. Ensuite, j’ai été engagé par la MRC de Manicuagan comme inspecteur en bâtiment régional, puis j’ai occupé une poste de contremaître chez Alcoa durant 13 ans. Je suis mantenant travailleur autonome depuis cinq ans et j’ai ma propre compagnie, Détection thermique JD.

2 – Pourquoi être candidat dans le secteur La Chasse?
Ça fait longtemps que j’y pensais, mais comme j’avais deux emplois, il ne me restait plus de temps pour la politique. Depuis un peu plus de deux ans, j’occupe seulement un emploi et il est possible pour moi de donner du temps pour mon quartier. Le déclic s’est vraiment fait lorsque j’ai vu que tous les candidats en lice provenaient d’autres quartiers et qu’il n’y en avait aucun du quartier.

3 – Quels grands constats faites-vous de la réalité du quartier?
Je trouve que le travail amorcé par Madame Karine Otis va dans la bonne direction avec le maintien du niveau des taxes, le souci d’accroître la sécurité routière dans le quartier, l’aménagement des sentiers à vocations multiples et l’amélioration à l’accès aux plages. Je crois que l’on pourrait développer davantage le petit lac en face du parc de l’avenue Garneau, au coin de Parent et Damase-Potvin.

4 – Élaborez sur vos engagements?
D’abord, je compte apporter une continuité dans les dossiers déjà entrepris et m’impliquer davantage dans l’urbanisme. Je désire trouver des solutions pour garder nos jeunes et nos retraités chez nous et leur permettre de s’épanouir en région plutôt que de les voir quitter pour les grandes villes.

5 – Pourquoi voter pour vous?
Parce que je suis quelqu’un du quartier qui peut plus facilement identifier les problèmes et les voir parce que j’y vis. Parce que je possède un bagage d’expériences intéressant et que je peux apporter ma contribution au développement du milieu de la ville de Baie-Comeau.
Parce que je travaille dans le public depuis toujours, je comprends et j’écoute les gens.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des