De longues suspensions pour deux employés municipaux

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 29 juin 2016
Temps de lecture :

Le maire Claude Martel et le directeur général de la municipalité, François Corriveau, affirment qu’en raison des comportements qui leur sont reprochés, les deux employés méritent amplement leurs suspensions.

Baie-Comeau – La Ville de Baie-Comeau vient de suspendre sans solde deux de ses employés, respectivement pour des périodes de trois mois  et d’un mois. Des mesures disciplinaires d’une durée aussi longue sont plutôt rares, mais il s’agit de sanctions très méritées, insiste le directeur général de la municipalité, François Corriveau.
À la dernière séance du conseil municipal, les élus ont approuvé les deux suspensions. Comme c’est toujours le cas, tout a été fait pour protéger l’identité des personnes concernées, qui n’ont été identifiées que par leurs numéros d’employés, soit le 419 et le 1 603.
« Ce sont deux cas qui franchissent les limites de l’acceptable. Ce n’est pas hors de la norme d’agir ainsi, car ce sont des comportements hors de la norme », précise M. Corriveau. Avec hésitation, il admet que les gestes à l’origine des sanctions auraient pu compromettre la sécurité d’autres personnes.
Le maire Claude Martel reconnaît qu’une suspension de trois mois est énorme. « Plus que ça, c’est le congédiement », prévient-il. Depuis quelques mois, les suspensions d’employés municipaux sont plus nombreuses. L’élu affirme que l’administration municipale refuse dorénavant de tolérer des comportements inadmissibles.

Partager cet article