Un deuxième capotage en trois jours

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 13 septembre 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Un deuxième capotage en l’espace de trois jours est survenu, dimanche, dans la Péninsule Manicouagan. Cette fois-ci, les pinces de désincarcération ont dû être utilisées pour libérer une femme prisonnière du véhicule.

Il était près de 15 h quand l’appel a été lancé au 911. Un véhicule venait de capoter sur la route 138, entre le pont de la rivière aux Outardes, à Chute-aux-Outardes, et Pointe-aux-Outardes, à la suite d’une perte de contrôle.

La dame, qui se plaignait d’avoir mal partout, selon le rapport policier, a été transportée par ambulance à l’Hôpital Le Royer. Elle n’aurait pas subi de blessures graves.

La circulation s’est faite en alternance pendant une trentaine de minutes.

On se souviendra que jeudi soir, deux jeunes hommes ont été extirpés in extremis de leur voiture en feu, à Ragueneau. Dans ce cas-là aussi, un seul véhicule était impliqué.

Partager cet article