Douze jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes

Par Sandro Célant 12:00 AM - 25 novembre 2016
Temps de lecture :
Voici l’affiche officielle mettant en évidence le groupe de 12 hommes de la région sélectionnés dans différents milieux afin de sensibiliser et travailler pour l’élimination de la violence envers les femmes.

Voici l’affiche officielle mettant en évidence le groupe de 12 hommes de la région sélectionnés dans différents milieux afin de sensibiliser et travailler pour l’élimination de la violence envers les femmes.

Baie-Comeau – La campagne de la sensibilisation au phénomène de la violence faite aux femmes se déroulera, partout au Québec, du 25 novembre au 6 décembre.

Cette période de 12 jours coïncide avec la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (25 novembre) et la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes (6 décembre).

Selon les statistiques, dans 85 % des cas de violence envers les femmes, les gestes fautifs sont commis par des hommes, mais il ne faut pas oublier que c’est une minorité d’hommes qui sont violents.

Cette année, le Groupe femmes en mouvement insiste sur ce fait afin que les hommes se sentent concernés lorsque lorsqu’on parle de violence faite aux femmes, car c’est ensemble qu’ils peuvent changer les choses.

Inspiration

Les membres du regroupement local se sont inspirées de la campagne ontarienne « Je peux MANIFESTER le changement » afin de mettre en place une action locale durant les 12 jours d’action.

L’objectif de la campagne est de mobiliser positivement les hommes et les garçons pour mettre fin à ce triste phénomène.« Nous voulons que les hommes et les garçons se voient comme des agents de changement et, grâce à leurs propres gestes favorables, aider à mettre un terme à la violence faite aux femmes », a précisé le regroupement.

Pour l’occasion, les responsables ont sélectionné 12 hommes de différents milieux afin d’avoir une bonne représentation sur ce que peut être un modèle de masculinité positive.

S’exprimer contre les blagues et les comportements sexistes, parler aux autres hommes et garçons de la question de la violence faite aux femmes, aider à établir une collectivité où les comportements sexistes et violents ne sont pas tolérés, font partie du message lancé publiquement.

Le but collectif de la campagne et de ces 12 jours d’action est de pouvoir garantir, à toute femme, l’exercice effectif de son droit à la sécurité à vivre dans une société sans violence.

Partager cet article