Des jeux et du matériel de cuisine pour les jeunes de Franquelin

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 12 Décembre 2016
Temps de lecture :
Noëlle Côté et Gilles Bélanger posent en compagnie de l’enseignante Cindy McCarty et des enfants tout heureux des nouveaux jeux éducatifs acquis grâce à un don du club Patriotards.

Noëlle Côté et Gilles Bélanger posent en compagnie de l’enseignante Cindy McCarty et des enfants tout heureux des nouveaux jeux éducatifs acquis grâce à un don du club Patriotards.

Baie-Comeau – Un projet culinaire est en cours au service de garde de l’école Père-Duclos à Franquelin depuis octobre. Il prend la forme de recettes préparées par les élèves afin de compléter leur repas ou varier leurs collations.

Neuf jeunes fréquentent la petite école cette année et la plupart sont inscrits au service de garde. Parrainé par l’éducatrice Mélissa Deroy et l’enseignante Cindy McCarty, le projet vise, explique la directrice de l’école, Nancy Tremblay, à développer de saines habitudes alimentaires tout en faisant découvrir aux neuf jeunes de nouveaux aliments ou encore des façons différentes de déguster les fruits et les légumes.

Croustade aux fraises et muffins ont notamment été préparés jusqu’à maintenant. Le prochain défi consistera en une soupe aux légumes.

Les ateliers se déroulent une fois par cycle de neuf jours. Parfois, les jeunes cuisinent le matin en prévision du midi, mais parfois aussi le midi ou en fin de journée.

Il peut arriver que les mets préparés ne soient pas consommés le jour même.Dans certains cas, comme pour les muffins, ils peuvent aussi être congelés pour plus tard.

Les responsables du projet espèrent voir les enfants contaminer en quelque sorte leur famille en cuisinant à la maison les recettes expérimentées en classe. La possibilité de produire un livre de recettes ou d’autres activités connexes au projet n’est pas exclue.

Fait à noter, le club Les Patriotards, réunissant des motocyclistes de Baie-Comeau et d’ailleurs au Québec, ont récemment fait un don de 815 $ à la garderie scolaire.

Une partie de la somme a permis l’achat de matériel pour la cuisine, comme des planches à découper, des pots Mason, des tasses à mesurer, des couteaux et des plats pour entreposer les ingrédients secs, entre autres. Quelques jeux éducatifs ont aussi été acquis.

Partager cet article