InnuRassemble veut mettre en valeur l’histoire régionale

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 09 mars 2017
Temps de lecture :

Nicolas Fortin (Résolu), Louise Canapé (école Uashkaikan), Louis Morin (Centre des arts) et Ginette Côté (CS de l’Estuaire) ont dévoilé jeudi la teneur de la sixième présentation d’InnuRassemble. Photo Le Manic

Baie-Comeau – L’événement InnuRassemble, désormais un incontournable dans le paysage culturel de la Manicouagan, est de retour pour une sixième présentation en maintenant ses standards d’excellence. L’anthropologue Serge Bouchard ainsi que les chanteurs Florent Vollant et Shauit en seront les vedettes.

Quand Serge Bouchard est de la partie, l’histoire se doit d’être au cœur de l’événement. C’est le cas d’InnuRassemble 2017, qui sera inspiré de la rencontre de deux des personnages marquants de la Côte-Nord, le colonel Robert McCormick et l’Innu Ti-Basse St-Onge, qui ont parcouru la région ensemble.

« Ce sont des cultures (autochtone et allochtone) qui se côtoient jour après jour, mais qui ont encore beaucoup à apprendre ensemble », a fait valoir la présidente de la commission scolaire de l’Estuaire, Ginette Côté, en rappelant la mission première d’Innurassemble, qui est de rapprocher les peuples par le biais des arts de la scène et l’éducation.

Ainsi, M. Bouchard offrira des conférences le 27 mars dans les deux polyvalentes de Baie-Comeau. Il fera de même le lendemain devant les élèves de l’école Uashkaikan à Pessamit. À l’inverse Florent Vollant, qui n’a plus besoin de présentation, et Shauit, auteur-compositeur-interprète natif de Maliotenam, offriront des ateliers à Pessamit le 27 mars et à Baie-Comeau le 28.

Les deux dernières journées d’InnuRassemble, les 29 et 30 mars, Vollant et Shauit donneront des spectacles pour l’ensemble des élèves des trois institutions. Le premier spectacle aura lieu au Centre des arts de Baie-Comeau et le second au centre communautaire de Pessamit.

Des groupes ciblés d’étudiants de l’école secondaire Serge-Bouchard et de l’école Uashkaikan vivront aussi trois activités particulières de rapprochement, qui se dérouleront d’avril à juin.

Plus de détails dans la version papier

Partager cet article