Le BAPE informe les citoyens de Pointe-aux-Outardes

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 30 juin 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le projet d’enrochement des berges à l’ouest du quai de Pointe-aux-Outardes a été au cœur d’une séance d’information du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) le 20 juin. Parmi la cinquantaine de personnes qui y ont participé, personne n’a levé la main pour s’y opposer.

C’est du moins ce que confirme la directrice générale de la municipalité, Dania Hovington. Ces travaux d’un peu plus de 2 M$ sont nécessaires pour sécuriser de façon permanente une partie du littoral longeant la rue Labrie sur une distance de 770 mètres. Les bris à la côte font suite à la fameuse tempête dévastatrice de décembre 2010 qui avait endommagé plusieurs secteurs sur la Côte-Nord.

Devant la menace de voir la rue Labrie emportée, des travaux d’enrochement temporaires ont été réalisés en urgence tout juste avant Noël 2016. Selon Mme Hovington, d’autres travaux ont cependant dû être faits deux mois plus tard au même endroit puisque la protection avait été malmenée lors d’une tempête.

Ne pas être oubliés

Des citoyens résidant dans le secteur est de la rue Labrie ont pris la parole pendant la séance d’information afin de rappeler à la municipalité de ne pas les oublier, car leurs terrains aussi ont besoin de travaux de protection.

La directrice générale précise que l’enrochement à l’ouest du quai est beaucoup plus urgent que du côté est, ce qu’admettent d’ailleurs les propriétaires de ce dernier secteur.

Il faut dire que le premier projet d’enrochement préparé par la municipalité à la suite de l’incroyable tempête de 2010 incluait l’ensemble des secteurs à risque de la rue Labrie. Cependant, pour que le projet chemine plus rapidement, la municipalité a été invitée à scinder son projet.

Les gens ont jusqu’au 27 juillet pour déposer une demande d’audiences publiques au BAPE.

Partager cet article