Le PIB de la Côte-Nord recule de 8,1 %

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 03 août 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Côte-Nord a encaissé, en 2015, la plus forte diminution de son produit intérieur brut (PIB) comparativement à l’année précédente. Selon les plus récentes données dévoilées par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), il a fondu de 8,1 % pour se fixer à 6,6 G$, tandis qu’il augmentait de 2,4 % dans l’ensemble des 17 régions administratives du Québec.

Le PIB englobe tous les biens et les services. En région, le secteur des biens, qui représente 64 % du PIB (27,3 % au Québec), a connu une importante chute de 11,9 %. Du côté des services, un minime recul de 0,7 % est observé.

La baisse de l’activité dans l’industrie minière n’est évidemment pas étrangère à la chute du PIB. Le ralentissement dans les industries de la construction, de la forêt ainsi que des pêches explique également la situation, d’après Marianne Bernier, de l’ISQ. Dans les faits, la grande majorité des bases économiques de la Côte-Nord dans le secteur des biens est en baisse.

Il s’agit de la troisième diminution consécutive du PIB de la Côte-Nord. Malgré tout, le taux de croissance moyenne annuel entre 2007 et 2015 se situe à 3,5 %.

À titre d’exemple, pendant la même période, il était de 2,7 % dans la province. « La Côte-Nord d’aujourd’hui montre du progrès lorsqu’on la compare à 2007 », a souligné Mme Bernier.

Fait à noter, trois autres régions, toutes éloignées des grands centres, encaissent des pertes de leur PIB en 2015. Il s’agit du Nord-du-Québec (-7,7 %), du Bas-Saint-Laurent (-1,6 %) et de l’Abitibi-Témiscamingue (-1,3 %).

Partager cet article