Laurence Côté fait le plein d’énergie pour 2017-2018

Par Sandro Célant 12:00 AM - 25 août 2017
Temps de lecture :
Laurence Côté (dossard 272) vient de connaitre une saison enrichissante et fructueuse qui lui permet de maintenir le cap vers son objectif de se qualifier pour les Jeux de Tokyo en 2020. Photo courtoisie

Laurence Côté (dossard 272) vient de connaitre une saison enrichissante et fructueuse qui lui permet de maintenir le cap vers son objectif de se qualifier pour les Jeux de Tokyo en 2020. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Après avoir complété l’une des saisons les plus fructueuses de sa carrière, la coureuse Laurence Côté fait déjà le plein d’énergie en prévision d’une autre grosse campagne qui l’attend en 2017-2018.

De retour dans son patelin d’origine avant de repartir vers l’ouest du pays, l’athlète élite profite au maximum de ce congé mérité parmi les siens avant de s’attaquer à un autre agenda bien rempli au cours des prochains mois.

Laurence Côté vient de compléter une saison estivale chargée, qui lui a permis de vivre d’autres expériences de grande envergure tout en réalisant des performances individuelles très encourageantes.

La dernière saison en cours s’est soldée par un top 10 mondial au 1 000m intérieur ainsi qu’un top 10 canadien de tous les temps ainsi qu’une 4e position au récent championnat canadien dans l’épreuve de 800m.

Sélectionnée pour les Jeux de la Francophonie disputés en Côte-d’Ivoire, la Baie-Comoise est parvenue à se qualifier pour la grande finale de 800m et 1 500m et a terminé 7e à chaque fois.

Standard olympique

Toutes ces brillantes prestations tombent à point dans son processus de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, l’objectif ultime visé par la marchande de vitesse de 26 ans, qui n’est plus qu’à trois secondes du standard olympique au 800m.

« J’ai pris une grande décision de me joindre au centre national, mais cela a vraiment donné des bons résultats. En début d’année, je m’étais fixé des objectifs, qui ont tous été fracassés et c’est vraiment stimulant », a confié la digne ambassadrice de la région.

Active en athlétisme depuis l’âge de 13 ans, Laurence Côté avoue que les derniers mois lui ont permis de découvrir le sport d’une autre façon.

« C’est incroyable toutes les choses que j’ai apprises sur le plan technique et mental. Mon approche de la course a changé et c’est très motivant. »

Confinée à un programme intense et spécifique, la Nord-Côtière avoue qu’elle doit faire preuve d’une grande discipline. « Ce n’est pas toujours facile. Je me sens souvent très loin, mais l’ambiance ici est tellement positive avec les autres athlètes et cela en vaut vraiment la peine », a-t-elle ajouté avec beaucoup d’enthousiasme.

Soutien financier

S’exiler à l’extérieur de la province afin de participer à un tel programme élite d’entrainement exige également beaucoup de planification et de sacrifices afin d’être en mesure de suivre le rythme sur et en dehors de la piste.

À ce chapitre, l’athlète de 26 ans a appris une bonne nouvelle de la part de la Fondation Loisir et Sport Côte-Nord qui, en compagnie de deux partenaires majeurs (Microbrasserie St-Pancrace et Boucherie du Boulevard), a décidé de la soutenir financièrement.

Les responsables orchestrent une activité «bière et saucisses », le vendredi 8 septembre, afin d’amasser des fonds pour appuyer Laurence. Présentée à la nouvelle usine de la microbrasserie, sur le boulevard Comeau, la rencontre s’adresse à toutes les personnes intéressées.

Les billets sont présentement en vente et tous les profits amassés seront entièrement versés à la coureuse élite. L’objectif est fixé à 10 000 $ pour ce 5 à 7 comportant plusieurs autres options au programme.

De son côté, Laurence (consultez sa page Facebook) a également démarré une campagne de financement Gofundme Ensemble vers Tokyo 2020 dans l’espoir de recueillir un montant de 5 000 $ utilisés pour des éventuels frais de déplacement afin de prendre part à ses prochaines compétitions.

Partager cet article