Un chasseur retrouvé sans vie et un autre sain et sauf

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 24 octobre 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le chasseur porté disparu au kilomètre 196 du chemin de la Scierie, samedi, a été retrouvé sans vie dans l’après-midi de lundi. La victime est un citoyen de Ragueneau âgé de 68 ans.

Une trentaine de policiers de la Sûreté du Québec, notamment des membres d’une équipe spécialisée en recherche terrestre, ont participé aux recherches. Un hélicoptère de la SQ a également prêté main-forte à l’opération.

Lorsque le journal Le Manic est parti sous presse, en fin d’après-midi lundi, le sergent Jean Tremblay, porte-parole de la SQ, ignorait toujours les circonstances entourant le décès du chasseur et la découverte de la dépouille. La seule confirmation qu’il a pu apporter, c’est que le disparu avait été retrouvé sans vie le long d’une rivière.

L’homme manquait à l’appel depuis le 15 octobre, mais sa disparition n’a été rapportée que six jours plus tard. D’après les informations de la SQ, ce jour-là, il avait quitté à pied son camp de chasse, en l’occurrence une roulotte de voyage, pour aller chasser pendant que sa conjointe demeurait sur place pour l’attendre. La dame est partie à sa recherche, mais son véhicule s’est enlisé. Elle est revenue à la marche se réfugier au camp.

Les raisons expliquant le délai à rapporter la disparition étaient jugées nébuleuses par la Sûreté du Québec lors des premières informations transmises aux médias. « Le début de l’enquête n’est pas standard », a admis son porte-parole en précisant qu’aucune hypothèse n’était écartée pour expliquer pourquoi l’homme manquait à l’appel.

Lac Fer-à-Cheval

Par ailleurs, la Sûreté du Québec a retrouvé sain et sauf, en fin d’après-midi lundi, l’homme de 48 ans, de Baie-Comeau, qui était porté disparu depuis dimanche soir dans le secteur du lac Fer-à-Cheval. Il était parti à la chasse au petit gibier.

Il a été aperçu par deux policiers à bord de l’hélicoptère qui venait d’aller récupérer le corps du premier disparu au nord du chemin de la Scierie. À leur retour vers Baie-Comeau, ils ont décidé de survoler le secteur du lac Fer-à-Cheval. Selon le sergent Tremblay, le quadragénaire s’était fait un feu et attendait patiemment.

Partager cet article