Vannes ouvertes chez Hydro : un kayak à la dérive

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 08 novembre 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’ouverture des vannes des barrages d’Hydro-Québec sur la rivière Manicouagan pourrait être à l’origine d’un événement qui a mobilisé les services d’urgence pendant plusieurs heures mercredi : un kayak à la dérive.

À 9 h mercredi, un appel a été logé au 911 par une personne ayant aperçu un kayak dériver dans le secteur de Pointe-Lebel, explique le sergent Jean Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec. Il n’y avait aucun occupant dans l’embarcation. Il n’en fallait pas plus pour qu’une opération de sauvetage nautique soit mise en branle.

Les policiers se sont rendus sur place. La Garde côtière canadienne a été avisée. Des pompiers sont aussi intervenus. Deux sapeurs de Baie-Comeau ont prêté main-forte à leurs collègues avec leur zodiac. Ce serait d’ailleurs eux qui ont réussi à récupérer le kayak des eaux de la rivière Manicouagan dans le milieu de l’après-midi.

Un policier a ratissé la rive d’une partie de Pointe-Lebel pour s’assurer de l’absence d’un kayakiste en détresse.

« On pense qu’Hydro-Québec a dû monter le niveau de la rivière et que cette action aurait pu causer le départ de l’embarcation du bord de l’eau », souligne le sergent Tremblay.

 

 

 

Partager cet article