Le Drakkar se montre sans faille à domicile

Par Sandro Célant 12:00 AM - 13 Décembre 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Drakkar vient de compléter un weekend sans faille à la maison et tentera de s’inspirer de ce bel élan, vendredi et samedi, quand il disputera un programme double face à l’Océanic de Rimouski.

Hôtes des Rimouskois pour cette dernière série avant la pause de Noël, les matelots de l’équipage ont vraiment rebondi à domicile à la suite d’une vilaine disette de quatre défaites consécutives.

Malgré un alignement décimé par les blessures et les suspensions, les joueurs locaux se sont retroussé les manches pour inscrire deux victoires importantes devant leurs partisans.

Après avoir muselé les Cataractes de Shawinigan 6-0 (un premier jeu blanc en carrière du gardien de but Justin Blanchette), le samedi, le Drakkar est revenu à la charge en renversant l’équipe de tête, Armada de Blainville-Boisbriand, par la marque de 4-2, le dimanche.

Antoine Samuel

Le gardien de but Antoine Samuel s’est dressé devant la puissante offensive des meneurs au classement. Bombardé de 47 rondelles, le grand numéro 35 a de nouveau été époustouflant devant sa cage.

Après un départ plus lent face aux détenteurs du premier rang, les hommes de Martin Bernard ont retrouvé leurs moyens et leur rythme au cours de la deuxième période. qui leur a permis de revenir en force avec les 19e et 20e filets de la campagne de l’excellent Jordan Martel.

Gabriel Fortier a ensuite profité d’une belle passe de son coéquipier Shawn Element pour doubler l’avance des siens, en début de troisième, avant de voir la recrue Nathan Légaré soulever la foule à son tour, trois minutes plus tard, en portant la marque à 4-1 à la suite d’un beau jeu orchestré par D’Artagnan Joly.

Meilleur marqueur du circuit Courteau, Alex Barré-Boulet a enfilé son deuxième but pour réduire l’écart à 4-2, mais la première étoile du match a décidé que c’était assez en réalisant 17 arrêts en troisième période.

« C’est grosse victoire et c’était important de bien se centrer en tant qu’équipe. Nous avons connu une séquence difficile et il fallait absolument rebondir à la maison. Personnellement, je n’ai pas de problème avec des barrages de 50 lancers tant que mes coéquipiers marquent des buts », a résumé le héros incontesté de la rencontre.

Antoine Samuel n’a toutefois pas été le seul à s’illustrer. « Même si le début de match a été plus difficile, les gars ont su s’ajuster. Ils se sont impliqués et ont beaucoup mieux joué en équipe. Je crois que le message des derniers jours a été bien saisi et c’est un pas dans la bonne direction », a encensé le pilote Martin Bernard.

En vitesse

À l’approche de ce programme double attendu face à l’Océanic, le Drakkar ne savait pas encore s’il pourra compter sur le retour de ses joueurs blessés Bradley Lalonde et Edouard St-Laurent pour la fin de semaine…De la façon dont le club s’est comporté durant le récent weekend, il serait bon de voir les amateurs de la région (des foules modestes de 1523 et 1540 personnes lors de ces deux derniers matchs) se déplacer en grand nombre et mettre un peu d’ambiance dans la « cabane » en cette période du temps des Fêtes…

Partager cet article