Alexis Lafrenière gâche la fête

Par Sandro Célant 12:00 AM - 17 Décembre 2017
Temps de lecture :
????????????????????????????????????

Le capitaine des Mooseheads Maxime Fortier a sonné la charge, mercredi soir, pour mener son club vers cette victoire écrasante de 8-1 sur le Drakkar. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Inspiré par son attaquant vedette Alexis Lafrenière, l’Océanic de Rimouski a savouré une douce revanche, samedi après-midi, quand il a battu le Drakkar 3-2, en prolongation, devant 1634 amateurs au centre Henry-Leonard.

Blanchis 2-0 la veille, les protégés de l’entraîneur Serge Beausoleil ont failli repartir les mains vides alors qu’ils tiraient de l’arrière 2-1 en toute fin de troisième période.

Évoluant avec un homme de plus à la suite du retrait du gardien de but Jimmy Lemay, les visiteurs ont finalement capitalisé par l’entremise de l’excellent numéro 11.

Lafrenière a relancé le débat avec 65 secondes à jouer en temps régulier. Le tout premier choix du dernier repêchage a remis cela, en surtemps, quand il a inscrit le filet victorieux après 50 secondes d’écoulées à la quatrième période.


Blanchette

L’Océanic, qui a largement dominé 43-17 au chapitre des tirs au but, a encore bénéficié de plusieurs occasions en attaque, mais se sont de nouveau heurtés à un gardien en très grande forme en la personne de Julien Blanchette

Après avoir vu son partenaire Antoine Samuel brillé la veille avec 49 arrêts, le cerbère du Drakkar (43 rondelles) a également volé la vedette et permis à son club de soutirer un point important au classement.

« Justin a été solide durant tout le match. Il a effectué les gros arrêts. Ses coéquipiers ont aussi bien travaillé et, peu importe le nombre de lancers (seulement six tirs dangereux accordés), l’effort collectif était là et les gars peuvent partir en congé la tête haute », a commenté le pilote Martin Bernard.

Le dirigeant a reconnu qu’il a été plus difficile de prendre le rythme en deuxième période. « Les nombreuses punitions ont pris beaucoup d’énergie. C’est dommage pour la défaite, mais nous pouvons être satisfaits de sept points sur huit au cours des deux derniers weekends.

Son vis-à-vis Serge Beausoleil était évidemment ravi de cette victoire in extremis. « Très fier du travail de mes joueurs. Même avec un recul, les gars ont su garder leur calme et revenir en force. Alexis (Lafrenière) est déjà un homme des grandes occasions et l’a de nouveau prouvé ce soir. »


En vitesse

Yannick Bertrand a complété la marque pour les gagnants. Isaian Gallo-Demetris et Gabriel Fortier ont sonné la riposte du Drakkar, qui a conclu une transaction mineure avec les Wildcats de Moncton pour obtenir l’attaquant Derek Dicaire (18 ans) en retour d’un choix de huitième ronde en 2018…Dans le clan rimouskois, une rumeur sérieuse laisse entrevoir le départ du défenseur Dominic Cormier en direction de Victoriaville en retour d’un choix de deuxième ronde…

Partager cet article