Alcoa grimpe au 34e rang des 300 meilleurs employeurs au pays

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 16 février 2018
Temps de lecture :
Alcoa Canada, qui exploite trois alumineries au Québec, dont celle de Baie-Comeau, vient de se hisser au 34e rang au palmarès des 300 meilleurs employeurs au pays, selon le magazine. Photo archives Le Manic

Alcoa Canada, qui exploite trois alumineries au Québec, dont celle de Baie-Comeau, vient de se hisser au 34e rang au palmarès des 300 meilleurs employeurs au pays, selon le magazine. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – La société Alcoa fait partie une fois de plus des meilleurs employeurs au Canada, selon le magazine américain Forbes. Même qu’elle a grimpé de neuf points en un an pour prendre le 34e rang au classement.

Président d’Alcoa Canada, Jean-François Cyr se dit très fier de cette nouvelle. « Que nos employés considèrent Alcoa comme un de meilleurs employeurs au Canada est un grand honneur pour nous, car ils constituent l’un des principaux piliers de notre réussite », indique-t-il dans un communiqué.

Le palmarès des 300 meilleurs employeurs au pays est établi à l’aide d’un sondage anonyme envoyé aux employés. Au total, ce sont 8 000 employés canadiens qui ont été sondés par l’entremise de divers groupes en ligne.

En plus d’évaluer leur employeur sur une échelle de 1 à 10, les répondants ont eu à identifier les bons et les mauvais employeurs de leur industrie. Pas moins de 1 500 entreprises canadiennes employant 500 personnes ou plus ont été évaluées.

M. Cyr ne manque pas de rappeler que « l’industrie de l’aluminium est un milieu compétitif où il est important de pouvoir compter sur l’engagement de nos employés afin d’assurer notre succès et de continuellement améliorer la productivité de notre entreprise ».

Fait à noter, Alcoa Canada emploie 2 500 employés répartis dans trois alumineries au Québec, soit à Baie-Comeau, Deschambault et Bécancour, et produit annuellement près d’un miliion de tonnes métriques d’aluminium. Elle administre aussi le Centre d’excellence mondial de l’aluminium d’Alcoa.

Partager cet article