Le Drakkar repart à neuf contre les Mooseheads

Par Sandro Célant 12:00 AM - 21 mars 2018
Temps de lecture :
Après une saison régulière décevante avec une fiche de 30-33-4-1 et 65 points, le Drakkar aura une belle occasion de se reprendre lors sa première confrontation éliminatoire face aux Mooseheads d’Halifax. Cette confrontation attendue, qui devrait offrir pas mal d’action et d’intensité, se mettra en branle, vendredi prochain sur la patinoire du Scotiabank Center. Photos Denis Thibault

Après une saison régulière décevante avec une fiche de 30-33-4-1 et 65 points, le Drakkar aura une belle occasion de se reprendre lors sa première confrontation éliminatoire face aux Mooseheads d’Halifax. Cette confrontation attendue, qui devrait offrir pas mal d’action et d’intensité, se mettra en branle, vendredi prochain sur la patinoire du Scotiabank Center. Photos Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar entreprendra une toute nouvelle saison, vendredi soir, lorsqu’il disputera le premier match de sa série huitième-de-finale face aux Mooseheads d’Halifax.

Après avoir connu une saison régulière très modeste (fiche de 30-33-4-1 pour 65 points) avec le 13e rang au classement général (même position que l’an dernier), les membres de l’équipage auront une belle occasion de se reprendre dans cette valse printanière.

Confrontés aux détenteurs du quatrième échelon au cumulatif, les joueurs locaux voudront sûrement rebondir et ce, même si les Têtes d’orignaux ont complété la campagne avec 28 points de plus au tableau final.

« C’est une nouvelle saison qui commence et c’est pourquoi l’on se prépare toute l’année pour les séries éliminatoires. Il est temps de passer aux choses sérieuses et la page est tournée depuis samedi passé », a imagé le pilote Martin Bernard qui va de l’avant.

Bon duel

L’entraineur-chef est optimiste et s’attend à un très bon duel sur la patinoire. « Les Mooseheads forment un jeune club comme le nôtre avec beaucoup de punch offensif et beaucoup de vitesse. Cela représente un bon défi, mais nos joueurs seront prêts », a assuré le dirigeant.

La rivalité naturelle entre les deux équipes au cours des dernières années laisse entrevoir une bonne dose d’émotions. « C’est ce qu’il faut quand on entre dans les éliminatoires. Si l’on se fie à nos deux matchs contre eux cette saison, il y aura beaucoup d’intensité dans cette série. »

Actif sur une glace étrangère durant les deux premiers matchs de la confrontation, Martin Bernard souhaite voir ses hommes mettre l’emphase sur une bonne exécution. « Avec des joueurs comme (Filip) Zadina et (Otto) Somppi de l’autre côté, il va falloir être alerte défensivement tout en se concentrant à bien faire les petits détails. »

Expérience

Même si sa formation a enregistré une mince augmentation de trois points sur sa récolte de 2016-2017, le dirigeant affiche beaucoup plus de confiance qu’à pareille date la saison dernière.

« Quand nous avons affronté Charlottetown l’an passé, il y avait Simon Chevrier et Antoine Samuel (comme gardien substitut) qui avaient de l’expérience des séries. Cette année, nous avons plus de 100 matchs en banque et nos joueurs savent à quoi s’en tenir. C’est normal et cela fait partie du processus. »

Le Drakkar a pris la mesure des Mooseheads à Halifax par la marque de 3-2 en novembre dernier avant de voir leurs rivaux se venger avec une victoire serrée de 6-5, au début du mois de mars, sur la glace du centre Henry-Leonard.

L’enjeu sera grand et même familial entre les frères Gabriel et Maxime Fortier, qui devraient se retrouver à nouveau face à face sur la patinoire. Défensivement, le gardien de but Francis Leclerc devra également être à la hauteur si le Drakkar espère faire un bout de chemin.

En vitesse

Le premier match sera présenté vendredi soir. Le deuxième suivra le lendemain. Selon la formule 2-3-2 en vigueur (en raison de la distance de plus de 600 kilomètres), les parties trois et quatre seront disputées, les 27 et 28 mars. Si un cinquième match est nécessaire, il sera à l’affiche, le 30, sur la glace A du CHL…Outre Shawn Element (fracture à un doigt), tous les autres joueurs sont disponibles et poursuivent leur préparation intense pour cette première série fort attendue.

Partager cet article