Activité dans le cadre de la Semaine du Saint-Laurent – Baie-Comeau remporte le Défi 90 secondes face à Forestville

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 14 juin 2018
Temps de lecture :
Des bénévoles se sont donné rendez-vous sur la plage Champlain à Baie-Comeau, samedi, dans le cadre du Défi 90 secondes et d’une activité de nettoyage. Photo Le Manic

Des bénévoles se sont donné rendez-vous sur la plage Champlain à Baie-Comeau, samedi, dans le cadre du Défi 90 secondes et d’une activité de nettoyage. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Des bénévoles de Baie-Comeau ont remporté la palme du Défi 90 secondes, samedi, dans le cadre d’une activité lancée par le Comité ZIP de la rive nord de l’Estuaire à l’occasion de la Semaine du Saint-Laurent, qui se tient jusqu’au 16 juin.

Existant depuis deux ans au Québec, le défi s’est tenu pour une première fois sur le territoire du comité, qui s’étend de Tadoussac à Baie-Trinité. Il a mis en compétition des gens Baie-Comeau et d’autres de Forestville.

Comme l’explique Marie-Karine Maltais, directrice générale du comité ZIP, l’idée était de réussir à ramasser le plus de déchets possible à proximité de sites réquentés par les citoyens le long du littoral. La plage Champlain et la plage de la Baie verte ont été choisies.

Moins d’une dizaine de bénévoles ont répondu à l’invitation à Baie-Comeau. En 90 secondes, ils ont réussi à mettre la main sur deux bouteilles de plastique, deux canettes d’aluminium, un sac de plastique d’une capacité de 25 kg ainsi que divers éléments de ferraille, de plastique et de verre. Ils ont même trouvé un sac à excréments de chien.

Ça continue

Une fois expiré le délai d’une minute et demie et l’inventaire des détritus recueillis fait, les bénévoles, avec leur poche de jute à la main, ont poursuivi le nettoyage de la plage et des alentours pendant plus d’une heure.

« On a ramassé une trentaine de bouteilles de plastique et une trentaine de bouteilles de verre, soit des bouteilles de vin et de bières. On a aussi trouvé beaucoup de verre cassé, une petite chaudière d’un litre et du styromousse, il y en avait beaucoup », souligne Mme Maltais. Du plastique sous différentes formes a également été recueilli.

Le Défi 90 secondes devrait être de retour en 2019 sur la Côte-Nord.

Partager cet article