Marathon SSQ de Québec – Et de trois pour Marina Boulianne

Par Sandro Célant 12:00 AM - 27 octobre 2018
Temps de lecture :
Unique aspirante locale inscrite au défi de 42,2 kilomètres du Marathon SSQ de Québec, Marina Boulianne a complété sa mission avec succès avec ce troisième marathon en carrière. Photo courtoisie

Unique aspirante locale inscrite au défi de 42,2 kilomètres du Marathon SSQ de Québec, Marina Boulianne a complété sa mission avec succès avec ce troisième marathon en carrière. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Unique aspirante locale inscrite au défi de 42,2 kilomètres, la Baie-Comoise Marina Boulianne a profité du récent Marathon SSQ de Québec pour complété avec succès sa troisième mission en carrière.

L’athlète de 52 ans s’est jointe au peloton des 1 366 marathoniens, dont 422 femmes, qui ont pris le départ officiel de 2018 comportant un tout nouveau trajet pour les coureurs.

Le marathon de Québec a apporté des changements majeurs cette année en repoussant l’événement au mois d’octobre tout en offrant un parcours aménagé exclusivement sur la rive nord de la ville.

Les participants ont bénéficié d’une belle journée d’automne pour relever leur commande. Après avoir couru le marathon de Sept-Îles à deux reprises, Marina Boulianne a réussi son baptême dans la Vieille Capitale avec un chrono de 5 heures, 5 minutes et 23 secondes.

Délégation locale

Plusieurs autres adeptes locaux ont fait le voyage afin de prendre part à d’autres épreuves au programme. Au demi-marathon, le grand Éric Poirier s’est montré le plus rapide avec une montre indiquant 1 heure, 32 minutes et 21 secondes.

Evelyne Théberge (1:58:24) a été la meneuse féminine. Inscrit chez les 60-64 ans, Yves Langlois (1:58:04) a poursuivi son bon travail tout comme François Lavoie (2:06:32) et Gilles Prévéreault (2:35:06) en lice chez les 65-69 ans.

De son côté, Alexis Desormeaux (15-19 ans) a profité de l’occasion pour dominer son groupe d’âge dans la course de cinq kilomètres avec un temps victorieux de 18 minutes et 52 secondes.

Deux coureuses de la région étaient lice dans l’épreuve de 10 kilomètres. Amélie Langlois (1:03:56) et Line Talbot (1:04:31) ont aussi relevé leur récent défi avec brio.

Partager cet article