Le Drakkar l’emporte de justesse

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar l’emporte de justesse
Inspiré de nouveau par le trio de Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich et Nathan Légaré, le Drakkar a signé une victoire serrée de 4-3, mardi soir, sur l'Armada de Blainville-Boisbriand. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a prolongé sa séquence victorieuse, mardi soir, mais rien n’a été facile dans cette victoire serrée de 4-3 sur l’Armada de Blainville-Boisbriand devant 1 410 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Les joueurs locaux ont finalement cassé la glace avec un premier gain en trois sorties face à leurs adversaires des Laurentides, mais n’ont pas offert une prestation très convaincante dans ce 31e triomphe de la saison.

Victorieux dans un huitième match d’affilée, les vikings du navire ont connu un début de match atroce tout en permettant à l’ennemi de toucher la cible à deux reprises avec le premier but de la partie (Antoine Demers) inscrit en désavantage numérique.

Les hommes de Martin Bernard ont toutefois sonné le réveil en deuxième période et ont répliqué avec trois filets sans riposte à la suite d’un barrage de 19 lancers en direction du gardien de but Brendan Cregan.

Encore Chekhovich

Le meilleur marqueur du circuit Ivan Chekhovich a de nouveau donné le ton dans l’offensive des vainqueurs avec un but et deux mentions d’aide. Son capitaine Gabriel Fortier a aussi brillé avec une fiche similaire.

L’autre membre du premier trio, Nathan Légaré, a ajouté son grain de sel en inscrivant le troisième but des siens (son 31e de la campagne) avant la fin du deuxième engagement.

Indiscipliné à la suite d’une punition de quatre minutes au vétéran Sacha Roy, le Drakkar a bien fait et en a même profité pour inscrire son deuxième but du match, celui de Samuel L’Italien, en désavantage numérique pour prendre les devants 4-2. L’ennemi a riposté avec un autre filet avant la fin.

Vraiment pas aimé

« Je n’ai vraiment pas aimé ce que j’ai vu ce soir. Les joueurs ont mal travaillé ce matin et ont fait la même chose durant la partie. Ils ont trouvé un moyen de gagner le match, mais ce n’est pas de cette façon qu’il faut que ça se passe », a pesté l’entraîneur-chef, qui n’entendait pas à rire.

Interrogé sur le manque de constance de sa troupe, le pilote n’a pas hésité à répondre. « Ce match, c’est le pire de la gang. Les joueurs ont été affreux en première période et ils méritaient de tirer de l’arrière 0-2 », a lancé Bernard sur un ton sec.

Même si son équipe parvient à mettre de précieux points au classement, le dirigeant a bien l’intention de clarifier les choses. « Ce soir, nous avons joué une très bonne deuxième période et il faut jouer de la sorte pendant tout le match », a imagé le pilote. « Tu ne peux pas décider d’ouvrir la switch quand ça te tente de l’ouvrir », a-t-il ajouté.

En vitesse

Simon Pinard et Alexander Katerinakis ont aussi déjoué le gardien de but Alex D’Orio…Secoué en troisième période, le vétéran Jordan Martel a quitté le match et n’est pas revenu au jeu par la suite…Le Drakkar jouera sa prochaine partie, vendredi soir, quand il recevra la visite des Cataractes de Shawinigan dans le premier match d’un programme double.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des