Impact entre le traversier-rail et le brise-glace

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 20 février 2019
Temps de lecture :
En ce début d’hiver 2016 le cargo Georges Alexandre Lebel à plus de faciliter à faire la liaison entre Matane et baie Comeau, grâce à une banquise moins importante.

Le traversier-rail Georges-Alexandre-Lebel a heurté, mercredi matin, l’arrière du brise-glace Des Groseillers, qu’il suivait à la sortie du port de Matane. Photo Cégep de Matane

Baie-Comeau – Décidément, rien n’est facile ces temps-ci dans le port de Matane. Le traversier-rail Georges-Alexandre-Lebel a heurté mercredi matin l’arrière du brise-glace Des Groseillers, qu’il suivait afin de se faire ouvrir une voie pour rallier Baie-Comeau.

« On sortait du port. On était derrière, on le suivait. On a effleuré l’arrière du brise-glace », explique le capitaine du navire de la Compagnie de gestion de Matane (Cogema), Michel Provost. « Dans la glace, ça arrive. Ce n’est pas des grosses collisions », précise-t-il.

Selon lui, le brise-glace a dû ralentir sa vitesse en raison de l’épaisseur de la glace et c’est à ce moment-là que l’impact s’est produit.

Même si la collision n’est pas majeure, le Georges-Alexandre-Lebel a tout de même dû faire demi-tour pour rejoindre son port d’attache. Le Bureau de la sécurité dans les transports a été informé.

Les réparations nécessaires à la coque devraient être effectuées jeudi. M. Provost assure que le service reprendra dès que possible.

Le brise-glace n’aurait pas été endommagé. D’ailleurs, tel que convenu, il a escorté le traversier Apollo qui, sous le coup de 11 h, a quitté Matane en direction de Baie-Comeau.

Plus de détails à venir.

Partager cet article