Le CISSS recrute six infirmières et infirmiers en France

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le CISSS recrute six infirmières et infirmiers en France
La mission tenue en France avec Recrutement santé Québec a permis au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord de recruter six infirmiers et infirmières, dont trois pratiqueront à Baie-Comeau et trois à Sept-Îles. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Quatre infirmières et deux infirmiers français ont été recrutés par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord lors de la mission effectuée à Paris, du 26 novembre au 7 décembre, par l’entremise de Recrutement Santé Québec. C’est loin de la cible ambitieuse de 40.

Les six professionnels de la santé font partie d’un contingent de 99 candidats retenus dans l’ensemble du Québec. Trois d’entre eux pratiqueront à Baie-Comeau et trois autres à Sept-Îles. Ils sont attendus d’ici la fin de 2019.

Comme l’explique le porte-parole du CISSS, Pascal Paradis, les infirmières et infirmiers intéressés à travailler au Québec doivent d’abord signer un contrat avec Recrutement Santé Québec, dans lequel ils s’engagent à travailler trois ans pour l’établissement ciblé. Dans le cas de la Côte-Nord, quatre des six personnes ont déjà signé et pour les deux autres, cette étape ne serait qu’une formalité.

Une fois installés au Québec, les nouveaux venus doivent effectuer un stage d’adaptation d’une durée de 75 jours pour se familiariser avec la pratique infirmière.

Ce n’est qu’après une évaluation positive de ce stage qu’ils recevront un permis de travail délivré par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

Une autre mission de recrutement en France sera réalisée par Recrutement Santé Québec en juin. La Côte-Nord y participera, ce qui pourrait lui permettre de dénicher d’autres candidats. À la fin de 2018, le CISSS en était à sa première association avec l’organisme de recrutement du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Rappelons que chaque année, la région doit recruter autour de 220 infirmières pour faire face aux retraites, aux départs volontaires ou encore aux absences pour maladie ou maternité. En 2017, il a réussi à en embaucher 92. Il manque d’infirmières dans toutes les installations du CISSS sur la Côte-Nord, sauf à Fermont.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des