Un fauteuil roulant électrique en cadeau – « C’est terrible comme ç’a changé ma vie » – Étienne Desbiens

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Un fauteuil roulant électrique en cadeau – « C’est terrible comme ç’a changé ma vie » – Étienne Desbiens
Étienne Desbiens, dit Galette dans son village de Chute-aux-Outardes, peut désormais se déplacer grâce au fauteuil roulant électrique qui lui a été offert grâce à une soirée-bénéfice. (Photo : Le Manic)

Baie-Comeau – Étienne Desbiens, dit Galette, est un homme très connu et apprécié à Chute-aux-Outardes, son village. Terrassé par un grave accident vasculaire cérébral (AVC) en juin 2018, il est aujourd’hui paralysé complètement du côté gauche. Pour améliorer sa qualité de vie, des gens de sa communauté se sont serré les coudes pour lui offrir un beau cadeau : un fauteuil roulant électrique.

L’homme de 54 ans a été victime d’un AVC deux jours après la dernière édition du festival All Been à Chute-aux-Outardes. Il y personnifiait le personnage All Been. Il campait d’ailleurs déjà ce rôle lors de la première mouture du festival dans les années 80 et à son retour en 2017, il est entré en scène à nouveau.

Triste histoire que celle d’Étienne Desbiens qui, après six mois passés à l’hôpital de Baie-Comeau, réside aujourd’hui au Centre d’hébergement et de soins de longue durée N.-A.-Labrie à Baie-Comeau, car, dit-il, « il n’y avait pas de place ailleurs ».

Il n’a pu retourner dans son logement, car il y a 15 marches à gravir pour y accéder. Il n’est pas adapté aux personnes en fauteuil roulant non plus.

Le sourire malgré tout

Malgré l’épreuve que la vie a mise sur sa route, Étienne Desbiens conserve le sourire et ses réparties de pince-sans-rire. Et il en a d’autant plus le goût depuis qu’il a reçu son nouveau fauteuil, le samedi 4 mai.

« Je ne peux plus conduire, à part mon fauteuil. Là, je m’amuse et je me fais plaisir », raconte celui qui se rend à l’extérieur le plus souvent possible afin de promener aux abords du CHSLD où il vit.

« C’est terrible comme ç’a changé ma vie. Au moins, je peux me promener partout », souligne celui qui faisait deux heures de vélo par jour avant que la maladie le frappe.

Soirée payante

Si la qualité de vie du quinquagénaire a changé à ce point depuis quelques semaines, il le doit à la poignée de parents et d’amis qui sont passés à l’action en organisant une soirée dansante pour amasser des fonds destinés à l’achat d’un fauteuil électrique, auquel quelques équipements seront bientôt ajoutés, comme un support à cellulaire. Plus de 190 personnes ont répondu à l’invitation. Deux anciens membres du duo Célestre ont même repris du service pour la cause.

Partager cet article

1
Laissez un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
damien gilbert Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
damien gilbert
Invité
damien gilbert

Bravo la gang d.avoir permis a mon ami GALETTE d.avoir plus ds liberté.