Le Relais pour la vie, le troisième plus lucratif au pays

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le Relais pour la vie, le troisième plus lucratif au pays
Avec sa récolte de 351 571 $, le Relais pour la vie de Baie-Comeau et Haute-Côte-Nord arrive troisième au pays. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Le comité organisateur du dernier Relais pour la vie de Baie-Comeau et Haute-Côte-Nord a de la difficulté à le croire tellement l’honneur est grand, mais c’est bien vrai : l’événement prend le troisième rang au pays pour l’ampleur de sa récolte de 351 571 $.

« On est sous le choc », lance la responsable des communications au sein du comité, Maude Roussel, qui ajoute que même deux jours après avoir appris la nouvelle, le poil lui dresse encore sur les bras juste à en parler.

En effet, la nouvelle a été confirmée à l’organisation le 24 juin par Jane Plourde,  agente de développement de la Société canadienne du cancer, région Saguenay-Lac-Saint-Jean/Chibougamau/Chapais/Côte-Nord. Mme Plourde était à Baie-Comeau lors du Relais du 15 juin. Lors du dévoilement du fabuleux résultat au petit matin le lendemain, elle avait  pleuré de joie dans les bras du président d’honneur, Sylvain Bussière, et de la présidente du comité, Stéphanie Tremblay.

Le Relais pour la vie de Baie-Comeau et Haute-Côte-Nord prend le troisième rang sur pas moins de 181 événements tenus au Canada.« C’est Wow! et merci », poursuit Mme Roussel en laissant entendre que les mots lui  manquent, ce qui est tout de même rarissime chez elle, pour exprimer l’état dans lequel se trouvent les organisateurs.

Le plus glorifiant avec ce troisième rang, c’est qu’il ne concerne pas le don moyen par tête de pipe sur le territoire couvert, mais bien le résultat final. « Ce n’est pas per capita. C’est le troisième plus lucratif. On a dépassé Québec et Toronto », jubile la porte-parole en rappelant la population d’à peine 39 000 habitants dans les MRC de Manicouagan et de la Haute-Côte-Nord.

Les deux premières places reviennent au Relais pour la vie de Terrebonne-Mascouche avec 431 535 $ et à celui de la MRC de l’Érable avec 387 000 $. Fait à noter, ces deux événements comptaient respectivement un peu plus de 800 et de 700 participants, comparativement aux 324 chez nous. Cet écart important apporte la preuve que le succès des activités-bénéfice précédent le jour J ont fait une grande différence.

« On est vraiment contents. C’est phénoménal! », conclut Mme Roussel.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des