Le contrat du dg de Baie-Trinité renouvelé jusqu’en avril 2022

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le contrat du dg de Baie-Trinité renouvelé jusqu’en avril 2022
Le directeur général de la municipalité de Baie-Trinité, Frédérick Lee (à gauche), vient de conclure un nouveau contrat de travail qui viendra à échéance en avril 2022. Il pose en compagnie du maire Étienne Baillargeon, qui faisait de ce renouvellement de contrat une priorité. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Le nouveau maire de Baie-Trinité, Étienne Baillargeon, peut soupirer d’aise. Celui qui a été élu le 16 juin vient de réaliser l’un de ses engagements électoraux avec le renouvellement du contrat du directeur général de la municipalité, Frédérick Lee.

« C’est une bonne chose de réglée », a lancé l’élu dans un communiqué. Il considère que cette stabilité permettra à la municipalité de continuer d’afficher des résultats positifs, elle qui est passée d’un déficit de près de 300 000 $ à un surplus accumulé de 136 000 $ en l’espace de 18 mois.

En poste depuis novembre 2018, Frédérick Lee vient de signer un contrat que prendra fin en avril 2022, soit cinq mois après les prochaines élections municipales. Cet administrateur municipal d’expérience a choisi de poursuivre son mandat à Baie-Trinité en raison de la confiance qu’il porte aux membres du conseil municipal. « Travailler avec des personnes aux comportements douteux et qui sont là pour les mauvaises raisons, je n’en voulais pas », a-t-il déclaré.

Le directeur général a également eu de bons mots pour les citoyens du village qui « sont gentils et veulent aller de l’avant ». Leur avenant a compté dans sa décision.

Enfin, le « potentiel de croissance et les excellents défis » qu’il voit pour Baie-Trinité interpellent également celui qui a vécu à Port-Cartier de 1975 à 1989 et qui affirme se plaire dans son village d’adoption.

L’automne s’annonce d’ailleurs chaud pour la municipalité de l’extrême est de la MRC de Manicouagan. Parmi les projets dans ses cartons, il y a la réfection du réseau d’aqueduc sur une distance de 500 mètres sur la rue Bilodeau, les travaux d’amélioration du parc de la rue Poulin et l’élection partielle à un siège de conseiller le 15 septembre.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des