À peine 43 centimètres de neige en décembre dans la Manicouagan

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
À peine 43 centimètres de neige en décembre dans la Manicouagan
Malgré le déficit de neige observé en décembre, les amateurs de plein air peuvent tout de même s’en donner à cœur joie. Au lendemain des précipitations du 31 décembre, c’était magique en forêt, comme le montre cette photo.

Le mois de décembre dans la Manicouagan a été à l’image de l’ensemble du Québec avec un effet de yoyo dans les températures et un lourd déficit de neige.

« Un peu comme partout au Québec, on a eu des hauts et des bas. Ça a été rude par moment et doux par moment », a précisé Simon Legault, météorologue chez Environnement Canada.

Si au niveau des 70 millimètres (mm) de précipitations totales de neige et de pluie confondues, on est à peine en deçà de la normale de 79 mm, il en est tout autrement pour la neige, selon les données prélevées à la station météo de l’aéroport de Baie-Comeau à Pointe-Lebel.

Selon M. Legault, il est tombé autour de 43 centimètres (cm) de neige en décembre alors que la normale est de 73. On se souviendra que l’inverse s’était produit en novembre avec un mois plus neigeux qu’à l’habitude. On parlait alors de 50 cm de neige, soit une dizaine de plus que la normale.

« Le mois de novembre était plutôt hivernal », a rappelé M. Legault en ajoutant que les deux derniers mois de 2019 auront été « hors de l’ordinaire à leur façon ».

Au 31 décembre au matin, soit avant les précipitations tombées ce jour-là, il y avait seulement 12 cm de neige au sol à la station de l’aéroport. Or, au matin du 30 novembre, on en relevait à peine quatre de moins. Les données sur la quantité de neige au sol ne sont pas disponibles pour la station météo située à Baie-Comeau, dans le secteur Marquette, indique le météorologue.

Légèrement plus doux

Même si le mercure a connu des hauts et des bas en décembre, il n’en reste pas moins que le bilan mensuel fait montre d’une température moyenne de -8,2 degrés Celsius, légèrement au-dessus de la normale de -9,3. « Mais ça reste dans la plage de ce qui est considéré comme normal », soutient M. Legault.

La température la plus froide du dernier mois a été observée le 17 décembre avec -19,6 degrés Celsius au thermomètre. En revanche, la journée la plus douce aura été celle du 15 décembre avec un mercure de 1,3.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des