Développement de l’entrepreneuriat : quatre jeunes Nord-Côtiers reçoivent une bourse

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Développement de l’entrepreneuriat : quatre jeunes Nord-Côtiers reçoivent une bourse
Simon Philibert, des Productions SMP, est l’un des quatre jeunes entrepreneurs de la Côte-Nord à recevoir une bourse d’honneur du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Quatre jeunes entrepreneurs de la Côte-Nord font partie des 70 lauréats québécois de bourses d’honneur de 25 000 $ que vient de remettre le ministère de l’Économie et de l’Innovation. Ces bourses veulent à la fois bonifier le financement traditionnel et stimuler l’entrepreneuriat québécois.

Deux entrepreneurs de Baie-Comeau figurent parmi les lauréats, soit Coralie Dumais, copropriétaire d’Attitude nordique, entreprise spécialisée en activités de plein air, ainsi que Simon Philibert, dirigeant des Productions SMP, une firme de gestion de projets événementiels.

On retrouve aussi parmi les boursiers Keven Émond de Longue-Rive, propriétaire de la bleuetière qui porte son nom, et Evelyne Lalancette de Port-Cartier, copropriétaire de la boutique de produits écologiques Renard bleu.

En plus de recevoir cette bourse, les lauréats auront droit à un accompagnement d’un an du service de mentorat du Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship. La bourse leur sera remise lors d’un événement à venir en région.

Le ministère a reçu près de 400 candidatures pour ces bourses. Les projets déposés ont été évalués par le Carrefour d’entrepreneuriat et d’innovation Desjardins de l’Université du Québec à Trois-Rivières et les tables d’action régionales en entrepreneuriat.

Dans un communiqué, le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon rappelle que le financement de petite taille est souvent peu couvert par les établissements bancaires traditionnels et que l’accès au financement peut s’avérer difficile pour un jeune qui se lance. Rappelons que ces bourses s’adressent aux entrepreneurs âgés entre 18 et 35 ans.

« Les bourses d’honneur peuvent donc aider ponctuellement des entrepreneurs qui font preuve d’un grand potentiel. Nous souhaitons que ceux-ci puissent s’épanouir et un jour contribuer en retour à l’écosystème entrepreneurial », a ajouté le ministre.

Sa collègue déléguée au Développement économique régional, Caroline Proulx, estime pour sa part que « cette initiative est une belle façon de stimuler l’entrepreneuriat à travers la province et d’aider les jeunes motivés à réaliser leur rêve ».

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des