Le Drakkar est chanceux de récolter un point

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar est chanceux de récolter un point
En avance 4-3 après deux périodes, grâce au 12e but de la saison de Charles-Antoine Giguère, le Drakkar croyait bien en ses chances, mais a bousillé le tout en troisième période avant de voir les Cataractes revenir en force et l’emporter, 5-4, en prolongation. Photo Mario Dechamplain

Le Drakkar a récolté un point au classement, mais a bien failli bousiller son retour à la maison, samedi, quand il a perdu 5-4, en surtemps, face aux Cataractes de Shawinigan.

Victorieux dans quatre de leurs cinq premiers matchs de la nouvelle année, les joueurs locaux ont connu une autre sortie modeste à domicile devant les 1 573 amateurs présents au centre Henry-Leonard.

Après un départ pénible durant les dix premières minutes de jeu, les membres de l’équipage ont retrouvé un certain rythme pour retraiter au vestiaire avec une égalité de 2-2 après 20 minutes de jeu. Le pointage est devenu 4-4 après 60.

Première étoile de la partie, l’attaquant Mavrik Bourque a joué les héros pour les vainqueurs. Le numéro 22 a tranché le débat, après 67 secondes d’écoulées à la quatrième période, grâce à un tir parfait dans la partie supérieure.

Très déçus

L’indiscipline a fait mal aux hommes de Jon Goyens qui ont écopé de trois punitions consécutives en troisième période pour permettre à l’ennemi de revenir en force avec un but et 18 tirs au filet.

Les locaux doivent d’ailleurs une fière chandelle à leur gardien de but Lucas Fitzpatrick, qui a sauvé les meubles avec 17 arrêts durant cette difficile troisième période.

« Sans Fitzpatrick, on ne récolte pas de point et ce n’est même pas proche. Il a été notre meilleur joueur et loin », a commenté le pilote du navire sans hésitation.

L’entraîneur-chef n’a vraiment pas apprécié le spectacle devant lui. « Nous sommes très déçus. Nous avons tenu des entraînements afin de pratiquer certaines choses dont l’aspect défensif dans notre territoire et nous n’avons rien vu de cela. »

Le patron derrière le banc a reconnu qu’il est difficile de se démarquer quand il n’y a pas d’implication physique. « Personne n’a touché à personne. Nous les avons laisser aller dans notre territoire sans aucune combativité. Il n’y a pas d’excuse et j’espère que les joueurs vont vite tirer une leçon de ce match », a lancé Goyens en songeant à la partie de dimanche contre les Saguenéens.

En vitesse

Outre le doublé de Mavrik Bourque, Olivier Nadeau, Xavier Bourgault et Visily Ponomarev ont inscrit les autres filets des vainqueurs…Nathan Légaré, Valentin Demchenko, Gabriel Proulx et Charles-Antoine Giguère ont riposté pour le Drakkar, qui tentera  de s’ajuster face à ses prochains visiteurs du Saguenay.

 

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des