Pessamit : l’Entente Pipmuakan de nouveau rejetée

Par Steeve Paradis 1:50 PM - 03 février 2020
Temps de lecture :

Les membres de la communauté innue de Pessamit ont rejeté à 61 % l’entente Pipmuakan lors du second référendum sur cette question.

Pour une deuxième fois, les citoyens de Pessamit ont rejeté, par voie de référendum, l’Entente Pipmuakan, qui vise à régler certains différends entre le conseil de bande de la communauté innue et Hydro-Québec.

En fait, le rejet de l’entente a été encore plus fort samedi que lors du précédent référendum sur la même question. Ce weekend, 61 % des votants ont rejeté l’entente (407 voix pour, 263 contre). En juillet 2019, le référendum avait donné des résultats de 291 voix pour et 248 contre, pour un non à 54 %.

Malgré le résultat négatif, le conseil de bande se réjouit au moins du taux de participation à ce second référendum, qui s’est amélioré par rapport au premier, passant de 17 à 24 %.

Dans un communiqué, le Conseil des Innus de Pessamit assure que ce projet d’entente avait été renégocié avant de le présenter à nouveau aux citoyens, des compensations financières ayant notamment été améliorées. Ce ne fut pas toutefois pas suffisant pour entraîner son acceptation.

L’Entente Pipmuakan porte sur plusieurs enjeux, notamment le caribou forestier, la restauration du saumon dans la rivière Betsiamites ainsi que des compensations pour l’ennoiement d’une partie du territoire de la communauté, pour la construction de la nouvelle ligne de transport d’énergie entre les postes Micoua et Saguenay et pour le projet d’interconnexion électrique Québec-New Hampshire.

Partager cet article