Chute-aux-Outardes : le club de cheer Éclipse continue de voler haut

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Chute-aux-Outardes : le club de cheer Éclipse continue de voler haut
Les membres de l'équipe junior ont très bien performé avec la récolte d'une médaille d'argent lors d'une récente compétition présentée à Québec. Photo courtoisie

Instauré il y a près d’une douzaine d’années, le club de cheer Éclipse de Chute-Outardes continue de faire son chemin et attire plusieurs adeptes de la voltige sur le territoire de la péninsule Manicouagan.

Bon an, mal an, l’équipe de cheerleading poursuit son bon travail et mise aujourd’hui sur près d’une quarantaine de participantes supervisées par un dynamique groupe de cinq entraîneurs.

À l’époque, Steffy-Kate Malouin et Joanie Lévesque ont lancé le projet de mettre sur pied une équipe de cheerleading. Elles se sont adressées à la municipalité qui a tôt fait de s’impliquer.

« Steffy-Kate et Joanie avaient évolué avec les Fan-As et avaient le goût de partager leur passion auprès des plus jeunes. Le tout a débuté en 2007-2008 et ça continue de plus belle », a expliqué Manon Fin, directrice des loisirs et de la culture à Chute-aux-Outardes.

École Richard

Les responsables ont opté pour le gymnase de l’école primaire Richard, ont installé trois grands tapis et offrent des cours aux adeptes à raison de deux séances par semaine.

Trois groupes d’âge sont représentés. Les 5 ans et moins, les 5 à 7 ans (division minime) de même que les 8 à 13 ans (catégorie junior) alignent les nombreuses acrobates. Les athlètes juniors ont d’ailleurs remporté la médaille d’argent lors des récents championnats régionaux présentés à Québec.

« Considérant nos moyens financiers, nos jeunes participent à une seule compétition civile et présentent ensuite un gala de fin d’année. Durant la saison, les athlètes n’ont pas le choix d’organiser plusieurs activités de financement pour respecter le budget », a pris la peine d’expliquer la directrice.

Fidèle au poste

Cofondatrice du club Éclipse, Steffy-Kate Malouin est toujours à son poste en tant qu’entraîneure en chef. La maman de deux enfants dispense également des cours à Pessamit durant la semaine.

Aryane Desbiens, Masha St-Pierre Imbeault et William Imbeault-Charrette travaillent aussi auprès des athlètes. Active avec le club de gymnastique de Baie-Comeau, Cathy Vallée donne un coup de pouce au groupe d’entraîneurs.

« La formule est gagnante. Les jeunes s’amusent et se manifestent à chaque année. L’ambiance est positive au sein du club, qui répond à leurs besoins. Quand les plus vieilles arrivent à l’adolescence et souhaitent poursuivre, elles peuvent alors joindre les rangs des Fan-As à Baie-Comeau », a résumé Manon Finn.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des