Nouveau contrat de travail à Scierie des Outardes

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Nouveau contrat de travail à Scierie des Outardes
Le président du syndicat des employés de la Scierie des Outardes, Bernard Plante, se réjouit évidemment de la forte acceptation des offres pour le renouvellement de la convention collective.

Les quelque 158 syndiqués de la Scierie des Outardes ont accepté dimanche, dans une proportion de 87 %, l’entente de principe survenue entre la direction et le syndicat à propos du renouvellement de la convention collective.

D’une durée de quatre ans, la future convention collective prévoit des augmentations salariales de 2 % pour les deux premières années du contrat et de 2,5 % pour les deux années subséquentes. « L’un des enjeux pour nos membres était le rattrapage salarial. On avait un mandat clair », a soutenu le président du local 22 affilié à Unifor, Bernard Plante.

Outre cette « bonne augmentation salariale pour les quatre prochaines années », le syndicat a fait des gains au chapitre des avantages sociaux, tout en bonifiant le régime de pension des employés.

M. Plante dit maintenant espérer que « cette paix syndicale de quatre ans », couplée aux « améliorations du fonds de pension et une amélioration importante du taux horaire », permettront d’aider à réduire la pénurie de main-d’œuvre, qui frappe là comme ailleurs, principalement en ce qui concerne le transport du bois en longueur.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des