Le Drakkar pique du nez en 65 secondes

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar pique du nez en 65 secondes
Le Letton Raivis Ansons a rompu l’égalité de 0-0, en deuxième période, avant de voir l’Armada sonner la charge avec trois buts sans riposte en 65 secondes d’intervalle.

Le Drakkar a vu sa courte séquence victorieuse s’arrêter à un match, samedi après-midi, quand il a baissé pavillon 5-1 devant l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Après un triomphe de 2-1, la veille, à Gatineau, les membres de l’équipage n’ont pas livré une mauvaise performance, mais leurs nombreux revirements en zone défensive se sont avérés, encore une fois, très coûteux.

Aucun but n’a été marqué en première période avant de voir le Letton Raivis Ansons profiter d’un jeu de puissance pour donner l’avance aux visiteurs au deuxième engagement.

La priorité du Drakkar n’a toutefois pas duré longtemps et ce dernier a vite permis à l’ennemi de revenir en force avec trois buts sans riposte, en 65 secondes d’intervalle, qui ont fait la différence dans la partie.

Premier revirement

Le défenseur Alex Falardeau a commis le premier revirement avant de voir le gardien Lucas Fitzpatrick déjoué par un tir en provenance d’un angle impossible. Une mauvaise communication entre le cerbère et ses défenseurs a ensuite permis à l’Armada d’enfiler un troisième but d’affilée.

Blake Richardson, Miguël Tourigny, Maxim Bykov, Luke Henman et Nicholas Blagden ont enfilé les filets des vainqueurs qui avaient gagné 5-0, mardi dernier, à Baie-Comeau.

Le Drakkar, qui n’a pas aligné le vétéran défenseur de 20 ans Keenan MacIsaac pour un deuxième match d’affilée, complétera son voyage, dimanche soir (19 h), en rendant visite aux Saguenéens de Chicoutimi.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des