Hausse importante du taux de chômage

Par Vincent Rioux-Berrouard 10:07 AM - 09 avril 2020
Temps de lecture :

Le Canada a vu son taux de chômage passer à 7,8 %, soit une augmentation de 2,2 % en mars. Cette hausse est attribuable à l’impact de la COVID-19 sur la société canadienne.

Selon Statistique Canada, il s’agit de la plus importante variation depuis 1976. Au cours du mois de mars, il s’est ajouté 413 000 nouveaux chômeurs. Il faut remonter en 2010 pour avoir un taux de chômage comparable.

Le Québec a pour sa part connu la plus forte hausse parmi les provinces canadiennes. Alors que la province frôlait le plein emploi avec un taux de chômage à 4,5 % en février, il est désormais à 8,1 %, soit une augmentation de 3,6 %.

Il faut prendre en compte qu’en raison de la situation exceptionnelle que nous vivons, il est très difficile d’établir le taux de chômage pour le mois de mars.

Pour illustrer ce fait, Statistique Canada donne comme exemple : « en mars, 219 000 personnes n’étaient pas dans la population active, mais elles avaient travaillé plus tôt en mars et voulaient toujours un travail. Ces personnes n’ont pas été comptées comme étant au chômage parce qu’elles n’ont pas cherché du travail, apparemment en raison de fermetures d’entreprises continues et de la nécessité de suivre les consignes de distanciation sociale. Si ce groupe avait été compté comme chômeurs, le taux de chômage ajusté aurait été de 8,9 %. »

Partager cet article