Hockey mineur : les Nord-Côtiers prêts à toutes les éventualités

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Hockey mineur : les Nord-Côtiers prêts à toutes les éventualités

Le hockey a fait un arrêt brusque à la mi-mars quand il a été mis en échec par la COVID-19. Depuis, les hautes instances, Hockey Canada et Hockey Québec, travaillent à offrir une relance à l’automne. Sur la Côte-Nord, les responsables du programme des Nord-Côtiers se préparent à toutes les éventualités pour 2020-2021.   

Les dirigeants du programme, qui regroupe les formations régionales pee-wee AAA et bantam AAA du niveau relève au sein de la Ligue de hockey d’excellence du Québec, n’ont pas tardé à se remettre à l’ouvrage quand la crise a sévi. Le temps de deux semaines pour laisser tomber la poussière que tous travaillaient au plan de match pour la prochaine saison, tout en jonglant avec les différents scénarios possibles.

Les scénarios, c’est ce qui semble ressortir des possibilités avancées par Hockey Canada et Hockey Québec.

« On pense qu’il y aura du hockey à l’automne, mais ça ne se jouera pas à cinq contre cinq. Le hockey ne sera pas comme on le connaît, mais ça pourrait être profitable pour les jeunes », avance le coordonnateur du programme des Nord-Côtiers, Jean-Philippe Simard.

Sur la Côte-Nord, le camp printanier des Nord-Côtiers a bien entendu été annulé en mai. Il est peu probable qu’un camp de sélection regroupant les joueurs des deux secteurs de la région puisse avoir lieu en août.  L’option d’un mini-camp d’une journée à Baie-Comeau pour l’ouest et à Sept-Îles pour l’est, question d’évaluer les habiletés individuelles des jeunes, demeure possible. L’autre scénario serait la composition des deux équipes sans tenir de camp.

« On s’attend que c’est qui va se passer », indique M. Simard, au sujet de la troisième option. « Ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour nous en raison de la grandeur du territoire, mais on connaît le bassin de joueurs ».

Pour la saison 2020-2021, selon qui émane des discussions des différents comités, ça se déroulerait en quatre phases.

  • Développement des habiletés techniques individuelles
  • Structure intégrée permettant aux Nord-Côtiers d’être considérés comme une association, permettant ainsi des matchs à trois contre trois
  • Structure permettant des matchs interrégions de façon sporadique
  • Retour à la normale

Plan d’entraînement

Peu importe comment se passera le début de la saison 2020-2021 du hockey mineur, les joueurs de la Côte-Nord peuvent bien s’y préparer en profitant des programmes d’entraînement offerts par Olivier Donais, préparateur physique des Nord-Côtiers, ainsi que François Boudreault.

C’est sur une base volontaire et à faible coût. Les entraînements sont adaptés en fonction de l’âge du hockeyeur. Vous pouvez obtenir plus de détails au www.facebook.com/nordcotiers/.

« La COVID-19 n’est pas facile à vivre, mais elle nous aura amené à réfléchir. Ça aura du bon pour le développement des jeunes. Si la réponse est positive, on étirera ça durant l’année », soutient Jean-Philippe Simard.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des