Les rassemblements de 50 personnes et moins de nouveau permis

Par Emelie Bernier 11:48 AM - 15 juin 2020
Temps de lecture :

À partir du 22 juin, les rassemblements de cinquante personnes « assises » seront de nouveau permis. La distance  entre les individus sera alors réduite à un mètre et demi, mais les mesures tels le lavage des mains, le port du masque et du couvre-visage seront maintenues.

À la mi-juillet, le nombre de personnes autorisées dans un même lieu (dont la superficie permettra le maintien de la distance prescrite) pourrait atteindre 250 personnes.

Les enfants et adolescents de moins de 16 ans pourront désormais se trouver à un mètre les uns des autres. Les jeunes de cette catégorie d’âge pourront aussi créer de petites bulles de 4 à 6 personnes, dans les services de garde par exemple. Pour que les enfants qui les composent puissent se côtoyer de près, ces bulles devront être maintenues de la façon la plus stable possibles.

Les interactions seront éventuellement davantage permises avec les éducateurs ou éducatrices, par exemple, mais pour le moment, les enfants devront garder une distance de 2 mètres avec les adultes qui gravitent autour d’eux.

En ce qui a trait aux rassemblements de 50 personnes et moins dans les lieux publics, la distance d’un mètre et demi s’applique aux secteurs où les individus seront relativement immobiles et en mode « écoute ». Dans les aires communes, les halls d’entrées ou les corridors par exemple, la distance devra être de 2 mètres et le port du masque ou du couvre-visage demeure fortement recommandé.

« La règle qui reste est le 2 mètres, sauf pour les jeunes de 16 ans et moins, et on fait une exception dans certaines circonstances, dans les salles où les gens ne parlent pas et écoutent, comme les salles de cinéma ou de spectacle et les classes », précise le Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique.

Les rassemblements dans les lieux privés intérieurs et extérieurs demeurent pour leur part limités à 10 personnes de 3 unités familiales, en maintenant 2 mètres entre les maisonnées. « Beaucoup d’autres choses sont partagées dans ces lieux-là (aliments, salle de bain). Pour les rassemblements religieux, une annonce est attendue cette semaine », a d’ailleurs ajouté le Dr Massé.

Partager cet article