Une campagne « capitale » s’amorce pour Centraide

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Une campagne « capitale » s’amorce pour Centraide
Josée Mailloux, la directrice générale de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan, fait valoir que la prochaine campagne annuelle de financement de l’organisme est « particulièrement importante, différente sûrement, et hautement capitale ».

La 26e campagne de financement annuelle de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan revêt une importance significative, en ce temps de pandémie. Les têtes d’affiche de cette nouvelle campagne, et l’objectif financier, seront dévoilés demain soir, 9 septembre, lors d’un 5 à 7.

L’événement aura lieu au bistro La Marée haute de l’hôtel Le Manoir, sur invitation. Si la température est clémente, la terrasse sera le théâtre de ce lancement. Sinon, il se fera à l’intérieur. Ce mercredi, la page Facebook de l’organisme dévoilera quelques détails sur la tenue de ce lancement.

La directrice générale de Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan, Josée Mailloux, parle d’une campagne de financement « particulièrement importante, différente sûrement, et hautement capitale pour la survie de bien des organismes ».

L’organisme a dû réagir rapidement lorsque la COVID-19, et le confinement qui s’en est suivi, a frappé. « On a créé un fonds d’urgence comprenant plus de 300 000 $. Les besoins étaient énormes », ajoute-t-elle.

Mme Mailloux indique toutefois au passage que la crise sanitaire a au moins permis de faire découvrir à bien des gens la pertinence des organismes soutenus par Centraide. « Je pense que la population a pu voir l’importance des organismes communautaires. »

L’an dernier, Centraide Haute-Côte-Nord Manicouagan s’est fixé un objectif de 725 000 $ pour sa campagne de financement. On avait finalement récolté 762 417 $.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des