La micropigmentation capillaire arrive au Repaire du gentleman

Par Charlotte Paquet 6:00 AM - 09 octobre 2020
Temps de lecture :

On aperçoit à l’avant Mathieu Gendron, propriétaire du Repaire du gentleman, en compagnie du barbier Tommy Carrier, de sa conjointe barbière et spécialisée dans la micropigmentation capillaire, Kim Dionne, et de Mélanie Girard, barbière en formation et conseillère pour la ligne de vêtements sur mesure.

Le Repaire du gentleman ajoutera bientôt une nouvelle corde à son arc avec la micropigmentation capillaire, une technique qui apporte une solution de plus aux personnes aux prises avec un problème de calvitie.

Le commerce de Place La Salle abrite déjà un salon de barbier à l’ancienne et un secteur de vêtements sur mesure. Avec les soubresauts liés à pandémie de COVID-19, son propriétaire Mathieu Gendron explique avoir réagi en développant une nouvelle division, Micropigmentation Côte-Nord. Les premiers traitements seront offerts vers la fin du mois d’octobre.

L’homme d’affaires se lance dans un domaine complètement nouveau sur la Côte-Nord. « On va faire carrément du tatouage. C’est sensiblement dans la même famille que le tatouage et le maquillage permanent », explique-t-il en référence à cette option peu connue contrairement à celle de greffe de cheveux.

Grâce à une multitude de petits points, la technique permet de donner un effet de densification de la chevelure ou encore « de cheveux rasés par choix et non par obligation ». Même si deux hommes sur trois en souffriront au cours de leur vie, la calvitie n’a pas de sexe et les femmes pourraient aussi y trouver une opportunité pour régler un complexe.

Micropigmentation Côte-Nord pourra aussi répondre à d’autres besoins. M. Gendron parle d’hommes dont la barbe présente des zones sans poils. Les gens qui arborent des cicatrices sont également une clientèle cible quand on sait que les repousses de cheveux et de poils y sont impossibles. Enfin, il y a les personnes aux rosettes difficiles à dompter qui pourraient trouver un certain intérêt pour le nouveau service.

Lui-même atteint d’une calvitie appréciable, Mathieu Gendron fait certes mentir l’adage du cordonnier mal chaussé puisqu’il a lui-même reçu des traitements pour améliorer son look. « J’en ai fait faire partout où j’en n’ai pas (de cheveux). Je me rase toujours les cheveux. Le but, c’est de créer un effet de repousse en faisant des points partout. »

Niveau d’atteinte

Peu importe la gravité de la perte de cheveux, la technique, qui existe depuis quelques années au Québec, est efficace, selon M. Gendron. Dans le cas d’une calvitie très avancée, le client sera invité à se raser les cheveux complètement pour éviter le fameux effet de couronne.

En compagnie de deux employés, Mathieu Gendron a suivi une formation certifiée auprès de la clinique Scalp élite de Terrebonne. Cependant, les traitements seront offerts principalement par Kim Dionne, barbière et gérante au Repaire du gentleman.

Le nouveau service sera disponible sur rendez-vous seulement. Micropigmentation Côte-Nord a fait l’achat d’un appareil de tatouage, d’une chaise (style de massage) et d’un système d’éclairage. Le propriétaire souligne que tout se fera évidemment dans le plus grand respect des règles d’hygiène.09

Partager cet article