Encore un dur coup pour les commerçants

Par Colombe Jourdain 12:58 PM - 17 Décembre 2021
Temps de lecture :

Antonio Hortas, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Manicouagan, exhorte le premier ministre Legault à être plus proactif.

Questionné sur les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement Legault pour contrer la propagation de la COVID-19 et du variant Omicron, Antonio Hortas, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Manicouagan (CCIM), n’est pas surpris de cette annonce, mais plutôt déçu.

« On connaît la chanson. On joue le même film que l’an passé », constate-t-il tout en ajoutant que « c’est malheureux pour les commerçants qui ont fait le plein d’inventaire pour les Fêtes et tout cela est sérieusement compromis ».

Il interpelle le premier ministre Legault à être proactif plutôt que réactif dans sa gestion de la pandémie. Avec l’évolution de la situation, M. Hortas aimerait bien comprendre pourquoi le gouvernement a tardé à réagir. Il espère également que le gouvernement fournira une aide sérieuse aux commerçants qui sont encore visés par le resserrement des mesures sanitaires.

« Il faut protéger le réseau de la santé et se serrer les coudes. J’invite les gens à aller chercher leur troisième dose dans le respect des échéanciers prévus », enjoint M. Hortas. D’ailleurs, il ne serait pas étonné de voir l’ajout d’autres mesures la semaine prochaine.

Partager cet article